https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/AJAE/issue/feed Algerian Journal of Arid Environment “AJAE” 2021-09-15T11:00:24+00:00 OULD EL HADJ Med Didi ecosys.infos@yahoo.fr Open Journal Systems <p><span class="tlid-translation translation" lang="en"><strong><span title="">Algerian Newspaper Of Arid Environment "AJAE"</span></strong><br><span class="" title="">Edited by the University Kasdi Merbah Ouargla</span><br><span class="" title=""><strong>DOI:</strong> S10.12816 / 0008911</span><br><span class="" title=""><strong>ISSN</strong> 2170-1318 <strong>.EISSN</strong>: 2588-1949</span><br><span class="" title=""><strong>GLOBAL IMPACT FACTOR:</strong> 0.654 for the year 2015</span><br><span class="" title=""><strong>INDEX COPERNICUS:</strong> 5.25 for the year 2013</span><br><span class="" title=""><strong>Editor in chief:</strong> Pr OULD EL HADJ Mohamed Didi</span></span></p> https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/AJAE/article/view/1539 ANALYSE MORPHOMETRIQUE ET HYDROLOGIQUE DU SOUSBASSIN VERSANT DU NIAOULE (BASSIN DE LA GAMBIE) A L'AIDE DE TECHNIQUES SIG 2021-09-15T11:00:24+00:00 Cheikh FAYE cheikh.faye@univ-zig.sn Sidy DIÈYE dieyesidy@gmail.com Guilgane FAYE fayguilgane@yahoo.fr <p>La demande croissante et la concurrence des secteurs domestique, industriel et agricole pour l'eau ont atteint leur limite. Sur terre, les bassins de drainage, les bassins versants et les sous-bassins sont des unités hydrologiques idéales pour la planification de la conservation des ressources en eau. L'aménagement des bassins versants reste fondamentalement pour la conservation des sols et des eaux afin de répondre à des préoccupations différentes. Dans cette perspective, le recours aux techniques SIG et à la télédétection sont utiles pour l'analyse des propriétés morphométriques des bassins de réception des eaux de surface. Les aspects morphométriques tels que les aspects linéaires, de relief et de surface du sous-bassin versant du Niaoulé localisé dans le bief continental de la Gambie ont été analysés à l'aide d'outils spatiaux et de l'outil arc-hydro dans Arcgis 10.5. Le rapport de bifurcation (3 à 5) indique un bassin avec une géologie raisonnablement homogène et sans perturbations structurelles, et une topographie jeune avec un degré d'intégration du drainage moins élevé. Ce bassin versant présente une forme moins allongée avec un faible relief, une pente douce, un drainage de type grossier, une faible propension à l'érosion des sols, une texture de drainage très modérée, un sous-sol perméable et une couverture végétale moins dense. Les techniques utilisées dans l'étude et les résultats sont utiles pour la planification et la surveillance des sous-bassins versants pour un développement durable.</p> 2021-09-08T00:00:00+00:00 ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/AJAE/article/view/1540 PLACE DE LA VARIETE LOCALE DE BLE DUR (Triticum durum L. VAR MOHAMED BEN BACHIR) PARMI LES VARIETES PHARES ET LA NOUVELLE OBTENTION ‘BOUTALEB’ DANS LA REGION SEMI-ARIDE DE SETIF EN ALGERIE 2021-09-12T10:01:59+00:00 Leïla HADDAD tarffac@yahoo.fr Manel SALMI tarffac@yahoo.fr Amar BENMAHAMMED tarffac@yahoo.fr Hammena BOUZERZOUR tarffac@yahoo.fr <p>La variété locale algérienne de blé dur Mohamed Ben Bachir (MBB) est une variété très ancienne mais elle reste encore très utilisée surtout dans la région semi-aride de Sétif. La reconsidérer par son étude constitue un moyen stratégique pour mieux la connaitre et en tirer profit de ses avantages et inconvénients. Pour ce faire, les données de trois campagnes agricoles, obtenues au niveau du site expérimental de l’ITGC de Sétif, ont servi pour réaliser cette étude comparative des caractères agro-phéno-morphologiques entre MBB d’une part et Waha, Vitron, Gta dur, Bousselam et Setifis variétés phares ainsi que la nouvelle obtention, la variété Boutaleb, d’autre part, dans la région semi-aride de Sétif. Les résultats ont abouti au fait que MBB se démarque par une hauteur moyenne importante par rapport aux autres variétés avec un peu plus de 95 cm et 132 cm au cours de la campagne agricole favorable 2012/2013. Par contre elle enregistre les plus faibles valeurs pour le poids des épis (PE), le nombre d’épis/m2 (NGM2), le poids de mille grains et le rendement en grain. Malgré sa faible performance productive pour les trois campagnes, vu sa corrélation négative avec le PE et le NGM2, caractères liés directement au rendement, elle est plus stable que les autres variétés. Mais il se trouve que la variété Waha est autant sinon plus stable que MBB en plus d’une performance relativement élevée. Avec une hauteur moyenne la variété Boutaleb, et contrairement à MBB, arrive à s’associer avec le PE caractère lié au rendement en grain. La variété Setifis est également avantageuse dans ce milieu puisque productive et offre moins de risque de réduction de la production par rapport à MBB dans les milieux défavorables contrairement aux variétés Vitron, Gta dur et Bousselam qu’il faut prendre avec précaution. MBB s’avère un bon repère pour les obtentions nouvelles et relativement anciennes puisqu’une variété originaire du pays et donc plus adaptée à ses conditions, notamment climatique, et qu’il serait intéressant d’exploitée dans la sélection vu ses potentialités pour la tolérance et la stabilité.</p> 2021-09-12T00:00:00+00:00 ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/AJAE/article/view/1541 SOURCES OF WATER COMPENSATION OF THE ARGAN GROVE Argania spinosa L. IN ALGERIAN WESTERN SAHARA 2021-09-12T10:06:35+00:00 Réda KECHAIRI kechairir79@gmail.com <p>The Argan tree Argania spinosa L. is a major sylvopastoral component in the Algerian Western Sahara (Tindouf) in North West Africa. It grows in the rocky plateau “Hamada” of the Saharan desert. It is located in along the wadi beds, on sandy, rocky and gravelly substrates. It turns out that the region of Argan grove is characterized by extreme climatic conditions and a dry period that extends all year round. Under the severe aridity conditions the Argan tree adapts well on the hydrography of Hamada of Tindouf in the presence of underflows, where additional water supply is accumulated below the substrate of dry wadis beds.</p> 2021-09-12T00:00:00+00:00 ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/AJAE/article/view/1542 PHENOTYPIC DIVERSITY AND PGPR TRAITS OF RHIZOBIA NODULATING PEANUT (Arachis hypogaea L.) GROWN IN ALGERIAN SANDY SOILS 2021-09-12T11:35:30+00:00 Mohamed KRAIMAT kraimat.mohamed@univ-ghardaia.dz Halima DJANI kraimat.mohamed@univ-ghardaia.dz El Alia MEHAYA kraimat.mohamed@univ-ghardaia.dz Imane HADJ MAHAMMED kraimat.mohamed@univ-ghardaia.dz Lyna Koufaila BOUKHLIFA kraimat.mohamed@univ-ghardaia.dz Imane BENBITOUR kraimat.mohamed@univ-ghardaia.dz Meriem OULED HADJ AISSA kraimat.mohamed@univ-ghardaia.dz Sara HADJ AMMAR kraimat.mohamed@univ-ghardaia.dz Samira BENSAHA kraimat.mohamed@univ-ghardaia.dz Meriem OULED HEDDAR kraimat.mohamed@univ-ghardaia.dz Samia BISSATI kraimat.mohamed@univ-ghardaia.dz <p>In order to assess phenotypic variability of native rhizobia nodulating peanut (Arachis hypogaea L.), a collection of fourteen isolates obtained from effective root nodules of peanut, cultivated in two potential regions of Algeria (Sebseb and EL Mansoura), was subjected to phenotypic characterization using morphological, biochemical and physiological tests. Some Plant Gowth Promoting Rhizobacteria (PGPR) properties had also been investigated in this study for each strain. Furthermore, a representative strain (M044713), forming a separate cluster in the UPGMA dendrogram of API 20NE tests was chosen for phylogenetic analysis using 16S rRNA gene. The results showed that most of bacterial isolates are Gram-negative bacilli. They can be divided into slow-growing and fast-growing rhizobia. Their responses to the various tests as well as their PGPR characteristics were interesting, but variable. The phylogenetic distribution of the isolate M044713, based on 16S rRNA sequence analysis, revealed low similarity percentages with all strains previously isolated from peanut and the most important percentage of similarity was 94.5%, noted with Pseudoxanthomonas koreensis species.</p> 2021-09-12T00:00:00+00:00 ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/AJAE/article/view/1543 SPATIO-TEMPORAL DYNAMICS OF STEPPIC LANDSCAPES: DJEBEL YOUSSEF - SETIF (ALGERIA) 2021-09-13T09:26:51+00:00 HANANE Gharbi hanen.gharbi06@gmail.com SABAH Chermat hanen.gharbi06@gmail.com <p>Djebel Youssef, who possesses particular characteristics in terms of geographical isolation in the high Setifian plains, contains a very important floristic diversity. Currently, its plant formations were entering a phase of intense and continuous degradation, causing great distruption of the plant cover with the regression and disappearance of vulnerable and endemic species. This degradation is mainly due to anthropic action and climatic conditions, particularly recurrent periods of drought. In order to the preserve and protect this ecosystem, spatio-temporel monitoring of vegetation evolution was applied by using of landat satellite images (TM 5 and OLI 8), forming several study scenes. Knowledge of vegetation distribution and dynamics allows detecting changes in the state of vegetation cover over a 10-years period, using remote sensing and geographic information system (SIG) data. The recorded regression was estimated at 2,21 %.</p> 2021-09-13T00:00:00+00:00 ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/AJAE/article/view/1544 PROLIFERATION AND ROOTING TESTS OF Prunus avium ROOT SEGMENTS CUTTINGS: EFFECT OF AUXIN AND CUTTING DATE 2021-09-13T09:34:11+00:00 Nouri JDAIDI jdaidi.nouri25@gmail.com Foued ALOUI jdaidi.nouri25@gmail.com Houcine SELMI jdaidi.nouri25@gmail.com Abees CHABAANE jdaidi.nouri25@gmail.com <p>Prunus avium (Rosaceae) is a component of biodiversity in forest ecosystems: its fruits are eaten by many birds and its early flowering gives it a high aesthetic value. In northwestern Tunisia, Prunus avium is a species exploited as a rootstock for cherry trees and as wood for cabinet making by local populations. The natural stands, which have been steadily decreasing for several decades, are threatened by various anthropic pressures, which are increasingly strong, reducing the species' natural regeneration capacity. The natural renewal of the wild cherry ecosystem in Tunisia is difficult, which makes it possible to advance the techniques of artificial vegetative propagation to improve the distribution of this species. The present study focuses on the production potential of rooted seedlings from root segment cuttings. The study shows that this type of cuttings is significantly influenced by the sampling date and the use of a growth hormone (IBA). The best results (60% rooting), were obtained for the January cutting and 50 mg/l of IBA. Rooting of 10% of the cuttings was achieved in the absence of the AIB treatment for the in month of January.</p> 2021-09-13T00:00:00+00:00 ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/AJAE/article/view/1535 ETAT DES LIEUX DE LA FILIERE LAITIERE EN ALGERIE ET PERSPECTIVES DE DEVELOPPEMENT 2021-09-13T11:33:47+00:00 Radhia ABDELLI s.kaouche@univ-boumerdes.dz Yasmine SADIA s.kaouche@univ-boumerdes.dz Soumeya KAOUCHE s.kaouche@univ-boumerdes.dz Rafik BENHACINE s.kaouche@univ-boumerdes.dz <p>La présente étude se propose d’opérer en une analyse de la filière laitière en Algérie à travers l’exploitation des données statistiques récentes fournies par le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural (M.A.D.R) et par l’Office National Interprofessionnel du Lait et des produits laitiers (O.N.I.L). Elle met l’accent aussi sur les différents dispositifs d’amélioration de la production laitière et ce, depuis la mise en place du Plan National de Développement Agricole (P.N.D.A) afin de pallier le fardeau des importations de lait et dérivés et réaliser de ce fait l’autosuffisance de l’Algérie à l’égard de ce type de protéines.</p> 2021-07-04T00:00:00+00:00 ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/AJAE/article/view/1536 ETUDE DU POTENTIEL PROBIOTIQUE DES BACTERIES LACTIQUES ISOLEES A PARTIR D’Artemia sp. 2021-09-13T11:33:47+00:00 Chahrazed BOUACHA chahrazedbouacha@yahoo.fr Souhila ALOUACHE chahrazedbouacha@yahoo.fr Amine BENKHALED chahrazedbouacha@yahoo.fr Lotfi Mohamed ZAIDAT chahrazedbouacha@yahoo.fr <p>Les bactéries lactiques aquatiques isolées à partir des poissons, des crustacés et des fruits de mer jouent un rôle très important dans la flore intestinale et peuvent être utilisées comme probiotique dans l’élevage aquacole. Le but de ce travail était d'isoler des bactéries à fort potentiel probiotique à partir d’Artemia sp. prélevés à partir du chott d’Oum Errenab (Sidi khouiled)-Ouargla. Vingt-trois (23) bactéries lactiques ont été testées pour leur pouvoir antagonisme vis-à-vis dix souches indicatrices. Les souches intéressantes ont été testées pour leurs production d'acide lactique, leurs production de biofilm, ainsi que leurs biosécurité (test d’antibiorésistance et le test d’hémolyse). Les résultats ont montré que 2/23 bactéries lactiques avaient une activité antagoniste contre un large spectre de souches indicatrices. Elles présentaient une bonne production d’acide lactique, et une production moyenne à faible de biofilm. De plus, elles présentaient un bon profil de biosécurité qui se traduit par une sensibilité à la majorité des antibiotiques (chloramphénicol, clindamycine, tétracycline et à l’amoxicilline + acide clavulanique), absence d’une activité hémolytique de type béta. Ces deux isolats doivent être testés in vivo en application aquacole afin de préserver la santé microbiologique de l'environnement et d'améliorer la production aquacole loin des pressions de sélection et de la résistance aux antibiotiques.</p> 2021-07-04T00:00:00+00:00 ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/AJAE/article/view/1537 IMPACT DE LA PALMERAIE ET DE LA DENSITE DU CADRE BȂTI SUR LE MICROCLIMAT URBAIN EN MILIEU OASIEN 2021-09-15T09:04:45+00:00 Khalissa HAMEL k.hamel@univ-biskra.dz Azeddine BELAKEHAL k.hamel@univ-biskra.dz Yacine SAADI k.hamel@univ-biskra.dz Fouzia MELIOUH k.hamel@univ-biskra.dz <p>Les oasis ont, toujours, été le lieu de regroupements humains en quête d’une adaptation aux conditions rigoureuses des régions sahariennes (sécheresse, aridité sévère du climat, etc.). La palmeraie, dans ces zones hostiles, constitue un élément fondamental dans l'équilibre de leurs écosystèmes, rendant, ainsi, vitale, la relation de ses populations locales avec cette palmeraie de par son impact sur leur vécu économique, environnemental et social. Notre cas d’étude est la ville de « Biskra », une ville oasienne par excellence du Sahara septentrional-est algérien, et ce, de par ses caractéristiques géoclimatiques. Cette ville se distingue par sa large palmeraie, renfermant en son sein un ensemble de quartiers dit « traditionnels ». De par leur originalité, ces quartiers traditionnels sont caractérisés, d'une part, par leur forme assez compacte, et d'autre part, par leur insertion harmonieuse au sein de la palmeraie, qui a été un élément majeur de régulation thermique. De nos jours, il est constaté une réelle atrophie de cette palmeraie, conséquence d’un étalement urbain bâti accéléré et irréfléchi. De ce fait et en plus du facteur du changement climatique universel, le microclimat (caractéristique des quartiers traditionnels du vieux Biskra), s’est trouvé alors radicalement changé. L’objet principal du présent article, est de faire état de l’évaluation de l'apport de la palmeraie et de la compacité du bâti dans l'amélioration des conditions climatiques dans les tissus traditionnels, et de quantifier l’impact de la réduction de l’étendue de la palmeraie sur le microclimat de ces quartiers. Il s’appuie sur une étude expérimentale employant une simulation numérique des conditions microclimatiques, à l'aide du logiciel tridimensionnel ENVI-met. Cette étude a permis de recueillir d’innombrables informations concernant l’effet notable des formes traditionnelles denses insérées dans une palmeraie, sur les variables microclimatiques, et de quantifier cet effet.</p> 2021-07-04T00:00:00+00:00 ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/AJAE/article/view/1538 INFLUENCE DES MÉTHODES DE RÉCOLTE DE LA MICROALGUE Dunaliella salina DUNADZ1 SUR QUELQUES PARAMÈTRES NUTRITIONNELS 2021-09-15T10:30:49+00:00 Hafsa YAICHE ACHOUR hafsa_yah@hotmail.fr Sid Ahmed SAADI hafsa_yah@hotmail.fr Amel DOUMANDJI hafsa_yah@hotmail.fr Fella- Sara ATTAL hafsa_yah@hotmail.fr Noureddine BOURAS hafsa_yah@hotmail.fr Abdelghani ZITOUNI hafsa_yah@hotmail.fr <p>La microalgue Dunaliella salina représente une ressource prometteuse, notamment pour la production de β-carotène. Cependant, sa récolte est actuellement un obstacle compte à son exploitation à grande échelle, ce qui fait du choix de la méthode de récolte une étape primordiale et déterminante. Ce travail a pour objectif l’étude de l’efficacité de deux méthodes de récolte de la biomasse, la centrifugation et la floculation à différents pH et leurs effets sur la qualité nutritionnelle de la biomasse collectée. La récolte par centrifugation a été effectuée a six différentes rotations. Les valeurs de pH testées pour la récolte par floculation sont de 4; 6,5; 8,5; 10; 10,5; 11,5 et 12. L’effet de la méthode de récolte sur la qualité de la biomasse est estimé à travers le dosage des protéines et des carbohydrates ainsi que l’analyse du profil des acides gras qui est effectuée par Chromatographie en Phase Gazeuse (CPG) après une transméthylation. Une récupération totale de la biomasse a été obtenue par floculation à un pH basique au-delà de 10,5. Tandis que pour la centrifugation le maximum de récupération était de 94,85 ± 0,47% à 2500 rpm pendant 10 min. Les teneurs les plus élevées en protéines et en carbohydrates ont été détectées dans la biomasse récoltée par centrifugation et qui sont de 54,51 ± 0,27% MS et 18,13 ± 1,11% MS, respectivement. Cependant, la biomasse récoltée par floculation présente un taux quatre fois plus faible en protéines (13,39 ± 0,13% MS) et un taux six fois plus faible en carbohydrates (3,02 ± 0,22% MS). Les teneurs en acides gras dans la biomasse récoltée par floculation ont aussi été affectées, certains ont même disparu. La méthode de récolte peut affecter la qualité nutritionnelle de la biomasse, il est donc nécessaire de choisir avec soin la méthode à adopter.</p> 2021-09-08T00:00:00+00:00 ##submission.copyrightStatement##