https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/issue/feed Revue des bio ressources 2021-07-18T09:01:24+00:00 Open Journal Systems <p><span class="tlid-translation translation" lang="en"><strong><span title="">Biannual University Review in the Sciences of Nature and Life</span></strong><br><span title=""><strong>Edited by</strong> the University Kasdi Merbah Ouargla</span><br><span title="">(<strong>ISSN</strong>: 2170-1806)</span><br><span title=""><strong>Director of Publication:</strong> Prof. Abdelkader KHELIFA</span><br><span class="" title=""><strong>Editor-in-Chief:</strong> Prof. Abdelmadjid CHEHMA</span><br><span title=""><strong>Email:</strong> revue.brs @ gmail.com</span></span></p> https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1502 L’UTILISATION DES EXTRAITS AQUEUX DES RACINES DE QUELQUES PLANTES SUR LA MISE EN EVIDENCE DE LA FLORE POTENTIELLE DES PERIMETRES AGRICOLES ABANDONNES 2021-07-12T07:21:43+00:00 Keltoum BEN BRAHM bbr.sameh@yahoo.fr Amar EDDOUD bbr.sameh@yahoo.fr <p>Cet étude porte sur la mise en évidence de la banque de graine du sol des pivots abandonnés de Hassi Ben Abdellah (Ouargla) par l’utilisation des extraits aqueux des plantes cultivées (Triticum durum et Hordeum sativum) et spontanées (Moltkiopsis ciliata et Oudneya africana). La mise en évidence de la flore potentielle de la banque de graine. À montré que la flore qui caractérise cette banque des graines est de 06 espèces végétales reparties sur 03 familles. L’estimation du potentiel de la banque de graines du sol a été faite par la méthode de mise en évidence par semis direct. La densité et la richesse varie d’un traitement a autre .on registré la plus forte densité et richesse au niveau du témoin respectivement 05 individus ,04 espèces. On note une certaine spécialisation pour Triticum durum qui a permi de faire ressortir que des poaceae (Bromus madritensis et Bromus rubens).alors que pour les espèces spontanées cas de Moltkiopsis ciliata on enregistré 02 familles botaniques Poaceae (Bromus madritensis) et Amaranthaceae (Chenopodium murale).</p> 2021-07-12T00:00:00+00:00 ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1503 EVALUATION OF ANTIBACTERIAL ACTIVITIE OF LEMON ESSENTIAL OIL 2021-07-12T07:21:08+00:00 Hicham BOUGHENDJIOUA boughendjioua.hicham@yahoo.fr Samah DJEDDI boughendjioua.hicham@yahoo.fr <p>Citrus essential oils are a complex mixture of more than a hundred components of differing chemical natures.The study reported the antibacterial activity of Lemon (Citrus limon) essential oil (Rutaceae) against eight bacterial strains (Escherichia coli, Klebsiella pneumoniae, Proteus vulgaris, Pseudomonas aeruginosa, Salmonella spp,Bacillus subtilis,Listeria monocytogenesand Staphylococcus aureus) chosen for their high pathogenicity.strongThe obtained results showed that the essential oil exhibited averageto strong antimicrobial activity against the tested microorganisms.</p> 2021-07-12T00:00:00+00:00 ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1504 EVALUATION OF XANTHINE OXIDASE ACTIVITY AND LIPID PEROXIDATION STATUSIN BOTH HEPATOPROTECTIVE AND HEPATOCURATIVE EFFECT OF THYMOQUINONE AGAINST CCL4 TOXICITY 2021-07-12T07:45:17+00:00 H KHITHER khither.hanane@univ-setif.dz A MOSBAH khither.hanane@univ-setif.dz S MADOUI khither.hanane@univ-setif.dz K MOKHNACHE khither.hanane@univ-setif.dz W SOBHI khither.hanane@univ-setif.dz <p>The aim of the present study was to evaluate the in vivoinfluence of orally thymoquinone(TQ) hepatocurative and hepatoprotective treatments, on xanthine oxidase activityand lipid peroxidation status throughmalondialdehyde (MDA) level estimation, in plasma and liver homogenate, in male rats. Hepatotoxicity was induced in rats by intraperitoneal injection of CCl4at dose of 03 ml/kg, emulsified inolive oil (V/V), before or after orally treatment with TQ for 07 days, using two doses (2.5 and 05 mg/kg). Then, xanthine oxidase activity and MDA level wereevaluated in both plasma and liver homogenate of TQ-treated and no treated rats, using spectrophotometry methods. This study revealed that CCl4-induced hepatotoxicity is accompanied by a significant increase of xanthine oxidase activity with MDA level(p≤ 0.001), inplasma and liver homogenate. In addition, TQ treatment led to restore xanthine oxidase activity and decrease MDA level, in a dose dependent manner, in both plasma and tissues homogenates. These results suggest that Thymoquinone has asignificant in vivo hepatocurative and hepatoprotective effects through xanthine oxidase and lipid peroxidation inhibition properties.</p> 2021-07-12T00:00:00+00:00 ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1506 EVALUATION OF ANTIOXIDANT ACTIVITIES OF THE METHANOLIC EXTRACT OF CYMBOPOGON SCHOENANTHUS L. (SPRENG) OF ALGERIA 2021-07-13T07:34:13+00:00 M KADRI mounira-kadri@univ-eloued.dz N SALHI mounira-kadri@univ-eloued.dz A BENBOTT mounira-kadri@univ-eloued.dz A YAHIA mounira-kadri@univ-eloued.dz <p>The main Objective of this study is to investigate the Phytochemical Screening and In-vitro evaluation of antioxidant ofCymbopogon schoenanthus L.(spreng) methanolic extract of south Algeria. The methanol extracts were subjected to phytochemical tests for secondary metabolites, tannins, saponins, steroid, alkaloids and glycosides in accordance with Trease and Evans (1987) and Harborne (1998) with little modification. The phytochemical screening investigations on of Cymbopogon schoenanthus L. plant extracts was revealed the presence of steroid, tannins, Reducing sugars, alkaloids, essential oil and flavonoids. These compounds are known to be biologically active.Theantioxidant activity of methanolic extracts has been done by using DPPH essay. The IC50 values observed for DPPH essay were 167,92±3,18μg/ml for methanolic extract of the aerial part, 78,15±1,19μg/ml of the root part.</p> 2021-07-13T00:00:00+00:00 ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1507 STUDY OF THE QUALITY OF SOILS IN THE ANNABA REGION NORTH EAST ALGERIA 2021-07-13T07:50:00+00:00 Ibtissem SAMAI ibtissemecologie@yahoo.fr Feriel REMITA ibtissemecologie@yahoo.fr Assia BEKKOUCHE ibtissemecologie@yahoo.fr Fatiha CHALANE ibtissemecologie@yahoo.fr <p>In this experimental study we are interested in identifying some physicochemical characteristics that determine the quality of the soils of the plain of Annaba willaya, North East Algeria. In order to know the physicochemical properties of the soils of the plain of Annaba, we have based on a systematic sampling plan. Analytically, the results show that the studied soils revealed a degree of acidity ranging from 7.30 to 7.80, with a clayey texture, the electrical conductivity is variable between 692 and 2042 μs/cm², and a relatively strong rate of limestone, also, the porosity values are very variable, and variable organic matter contents (1.27 to 5.68) %. From the analytical results, we were able to classify the soil of the plain of Annaba, willaya of Annaba, North East Algeria, in the system of classification of French soils CPCS (1967), and these are soils belonging to the class of Mediterranean red soils.</p> 2021-07-13T00:00:00+00:00 ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1510 ECOLOGIE D’UNE PLANTE MEDICINALE : ANEMONEPALMATA L. (RENONCULACEES) ET CARACTERISATION DE SON CORTEGE FLORISTIQUE DANS LA REGION D’OUM EL BOUAGHI 2021-07-14T07:14:13+00:00 MEZIANIA A MEZIANIA@yahoo.fr HAFIDA H MEZIANIA@yahoo.fr ALLAOUAA N MEZIANIA@yahoo.fr ADJELA F MEZIANIA@yahoo.fr BOULAHBELB S MEZIANIA@yahoo.fr <p>L'Algérie de par son climat varié et la nature de ses sols, possède une flore assez riche en plantes médicinales et aromatiques dont la plupart pousse spontanément. La valorisation de ces plantes est un domaine particulièrement intéressant à développer. L'étude vise l’identification du cortège floristique d'Anemone palmata (Renonculacée), dans la région sud de chebket Sellaoua au Nord Est d’Oum El Bouaghi (Est Algérien), Il s'agit d'une espèce médicinale très utilisée par les tradipraticiens de la région comme sédative des douleurs dentaires, Les espèces accompagnatrices ont été inventoriés selon un échantillonnage systématique et en fonction de la topographie (la pente), la représentativité, l’ homogénéité de la végétation et selon un transect Nord/ Sud. Les résultats ont abouti à l’inventaire de 38 espèces avec la dominance de Globularia alypum, de Stipa tenassisima, de Paronychia argentea, de Citisus sesslifolius, d’Aegilops, d’Asphodelus aestivus, et de Thymus algeriensis.</p> 2021-07-14T00:00:00+00:00 ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1511 DURABILITE DES SYSTEMES PHOENICICOLE (CAS DE LA REGION DE OUARGLA) 2021-07-14T07:24:19+00:00 Mohamed Azzedine IDDER azzou.idder@yahoo.fr IGHILI Hakima IDDER azzou.idder@yahoo.fr Mohamed Lakhdar DADAMOUSSA azzou.idder@yahoo.fr Mohamed El Hafed BELAROUSSI azzou.idder@yahoo.fr Abdelbasset BOUMADDA azzou.idder@yahoo.fr <p>La durabilité des systèmes phoenicicoles est un concept multidimensionnel et multicritère. Cette notion prend en compte des critères qui varient selon les chercheurs et les écoles. Certains mentionnent les dimensions socio-économiques et écologiques, d’autres rajoutent la dimension agrologique… Après plusieurs lectures, sur cette notion de durabilité, avec ses indicateurs, ses méthodes et ses diagnostics (IDEA, AHP…), et pour simplifier la tache, nous avons pris en compte les éléments suivants : le socio-économique, l’agronomique (technique) et l’environnemental pour apprécier la durabilité des trois systèmes phoenicicoles présents à Ouargla, à savoir ; bour, ksourien et actuel. Sur la base de plusieurs lectures, notamment les travaux d’enquêtes réalisés dans la région, nous avons jugé utile d’attribuer une notation aux critères retenus, selon leurs importances, afin de rendre cette durabilité visible. Les résultats préliminaires ont fait ressortir que le système bour est éteint, voire en voie d’extinction. Le système ksourien également en en nette régression sur tous les plans socioéconomique, agronomique et environnemental, malgré que plusieurs indicateurs confirment la durabilité de ce système. Ici, il s’agit donc de penser à une reconversion d’utilité publique. Quant au système actuel, certaines exploitations agricoles suivent une trajectoire de durabilité, alors qu’une grande majorité est dans l’échec. Si des interventions sont nécessaires à mener pour sauver dans les plus brefs délais, certains atouts liés étroitement à la notion de durabilité, le paramètre « pouvoir public » autrement dit politique doit impérativement faire partie des trois autres paramètres retenus.</p> 2021-07-14T00:00:00+00:00 ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1512 LA PRESERVATION DES CULTIVARS DE PALMIERS DATTIERS SOURCE DE DURABILITE DU SYSTEME PHOENICICOLE: CAS DE LA REGION DE OUARGLA 2021-07-14T08:30:17+00:00 Hakima IDDER-IGHILI idder.ighili@yahoo.fr Mohamed Lakhdar DADAMOUSSA idder.ighili@yahoo.fr Mohamed El Hafed ELAROUSSI idder.ighili@yahoo.fr Abdelbasset BOUMADDA idder.ighili@yahoo.fr Mohamed Azzedine IDDER idder.ighili@yahoo.fr <p>A Ouargla, le potentiel phoenicicole actuel est à la fois riche et diversifié. Il s’étend sur une superficie de plus de 24110 ha et compte plus de 2 399145 pieds dont 1 906892 produisant plus d'un million de quintaux par an. Les palmeraies de cette région conservent encore une diversité variétale non négligeable, les cultivars de dattier font partie de cet héritage. Nous avons recensé 55 cultivars dont 22 rares. Cette diversité variétale, est faible par rapport au nombre important de dattiers. Nous avons aussi constaté qu'environ 70% des palmiers ont un âge supérieur à 50 ans, ce qui soulève des questions en terme de régénération des palmeraies. Un plan de gestion de renouvellement doit être entamé pour anticiper le vieillissement de la palmeraie de Ouargla. La diversité variétale est plus ou moins présente mais de façon disparate entre les palmeraies. Toutefois, les deux principales variétés Ghars et Deglet-Nour sont présentes sur près de 60 % des palmeraies enquêtées. Les principaux cultivars secondaires dans la région sont : Ajina, Ammeria, L'anba, Ouzal, Sbaa-Badra. Le mode de plantation est organisé avec un écartement de 12 x 12 m à Hassi Ben Abdellah. Dans le reste des palmeraies cet écartement n’est pas forcement respecté. Il est nécessaire de penser à la création de collections locales ou régionales, comme un jardin Phoenicicole à l’université KASDI Merbah-Ouargla, qui est en projet, et de mettre à la disposition des agriculteurs un certain nombre de cultivars qui existent actuellement mais en nombre très faible afin d’éviter la disparition de ce patrimoine.</p> 2021-07-14T00:00:00+00:00 ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1513 DES SYSTEMES INGENIEUX MENACES DE DISPARITION : CAS DU SYSTEME GHOUT 2021-07-14T09:09:33+00:00 Abdelbasset BOUMADDA aboumadda@gmail.com Med Lakhdar DADAMOUSSA aboumadda@gmail.com Med El Hafed BELAROUSSI aboumadda@gmail.com Hakima IDDER IGHILI aboumadda@gmail.com <p>La vie de l’Oasis demeure singulière à plus d’un titre. Pour survivre dans un milieu hostile, les oasiens ont mis au point des techniques ingénieuses, adaptées aux conditions locales, mais également des formes sociales en adéquation étroite avec les premières. Depuis des millénaires, la gestion de l’eau propre à chaque Oasis a réussi à maintenir un équilibre entre des ressources hydriques rares et des besoins alimentaires croissants. L’intrusion du monde moderne dans l’Oasis par le biais des moyens technologiques, par la motorisation et l’industrialisation a provoqué des bouleversements importants. Le ‘’Ghout’’, ce cratère agraire demeure jusqu’ à nos jours en place et incarne une durabilité où le producteur local se caractérise par sa sagesse et sa parfaite connaissance du milieu dans lequel il vit. Les paysans locaux, ne pouvant faire venir l’eau à eux, ont décidé d’aller à elle via cet ingénieux système. Durant les dernières décennies, et contrairement à certaines régions sahariennes qui souffrent d’un manque d’eau, la région du Souf souffre d'un problème de remontée de la nappe phréatique qui s’est répercutée négativement sur l’état des ‘’Ghouts’’. La présente étude se veut établir un état des lieux à travers 2 zones de la grande région agroécologique (Souf), reposant sur les critères potentialités locales, situation et devenir du système ‘’Ghout’’ et stratégies des acteurs locaux pour lutter contre le phénomène de la remonté des eaux. Nos investigations de terrain révèlent que c’est sous l’effet conjugué de l’extension urbaine et du problème de remontée de la nappe phréatique que le système ‘’Ghout’’ est actuellement en phase agonisante. </p> 2021-07-14T00:00:00+00:00 ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1516 ETUDE DE LA BIOÉCOLOGIE DU Tuta absoluta MEYRICK (LEPIDOPTERA, GELECHIIDAE) DANS LA REGION DE OUARGLA (SAHARA SEPTENTRIONAL, ALGERIE) 2021-07-18T07:43:38+00:00 Rekia CHENNOUF aboumadda@gmail.com Hayat SAGGOU aboumadda@gmail.com Omar GUEZOUL aboumadda@gmail.com Karima BRAHMI aboumadda@gmail.com Bahia DOUMANDJI-MITICHE aboumadda@gmail.com <p>L'étude du bio destructeur de la tomate Tuta absoluta (Meyrick) sous serre dans la région de Hassi Ben Abdallah (31° 59’ N. ; 5° 26’ E.) à Ouargla par les pièges à phéromones montre que la dynamique globale des populations de T.absoluta fait apparaître 5 générations successives en l’écart de six mois qui est le cycle de la culture de la tomate. On a dénombré un maximum d’individus de 765, 912 et 245 respectivement dans les trois serres étudiées à l'I.T.D.A.S. Le cycle biologique de T. absoluta sur les plants des tomates (T : 34°C, H% : 50 - 60%) dure 23,85 jours : oeuf (6 j), L1 (3,25j), L2 (2,7 j), L3 (2,15j), L4 (1j) et la chrysalide 8,75jours. Ce ravageur a engendré des pertes allant jusqu’à 100% au niveau des feuilles et fruits de tomate des deux variétés Zahra et Nedjma au mois de février. L’infestation sur Nedjma est plus importante que sur Zahra.</p> 2021-07-18T00:00:00+00:00 ##submission.copyrightStatement##