Revue des bio ressources https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR <p><span class="tlid-translation translation" lang="en"><strong><span title="">Biannual University Review in the Sciences of Nature and Life</span></strong><br><span title=""><strong>Edited by</strong> the University Kasdi Merbah Ouargla</span><br><span title="">(<strong>ISSN</strong>: 2170-1806)</span><br><span title=""><strong>Director of Publication:</strong> Prof. Abdelkader KHELIFA</span><br><span class="" title=""><strong>Editor-in-Chief:</strong> Prof. Abdelmadjid CHEHMA</span><br><span title=""><strong>Email:</strong> revue.brs @ gmail.com</span></span></p> en-US Sun, 18 Apr 2021 07:43:54 +0000 OJS 3.1.0.1 http://blogs.law.harvard.edu/tech/rss 60 ECLAIRCISSAGE DES FRUITS ET SON EFFET SUR LA PRODUCTION DATTIERE CHEZ LES CULTIVARS DEGLET NOUR ET GHARS. SYNTHESE DES TRAVAUX DE RECHERCHE DANS LA REGION DE OUARGLA https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1438 <p>L’éclaircissage est une l'une des opérations culturales importantes que le phoeniciculteur doit réaliser pour améliorer la qualité de la production. Malgré ceci, beaucoup d'agriculteurs ne lui donnent pas d'importance en matière de méthodes, d'époques de réalisation, ou même les cultivars dont il faut pratiquer l'opération. Pour vulgariser la pratique de cette opération, nous avons réalisé de nombreuses études sur les méthodes d'éclaircissage, degrés de ciselage, époques de ciselage et l'effet de l'opération sur quelques caractères biométriques, la teneur en eau des dattes, les rendements et la précocité chez les deux cultivars les plus importants de l'Algérie : Ghars et Deglet Nour.Les études ont permis de montrer l'effet positif de l'éclaircissage, avec toutes ces méthodes, par rapport au témoin (sans éclaircissage). Le ciselage combiné a donné des résultats meilleurs par rapport au ciselage simple, chez les deux cultivars. Pour l'époque de ciselage, les études ont montré que le ciselage des extrémités est pratiqué .avec la pollinisation ou au plus tard, une semaine après la pollinisation. Le ciselage du coeur est pratiqué à la sixième semaine, voire la huitième semaine après la pollinisation.Le meilleur degré de ciselage est le 30 %, chez les deux cultivars. Le ciselage du coeur semble être plus recommandé pour le cultivar Ghars ; alors que le ciselage des extrémités est plus recommandé pour le cultivar Deglet Nour.Le ciselage combiné a donné de meilleurs résultats, avec 20 % ciselage du coeur et 10 % ciselage des extrémités pour le cultivar Ghars et 20 % ciselage des extrémités et 10 % ciselage du coeur chez le cultivar Deglet Nour.Le pollen à faible pouvoir germinatif est utilisé également comme moyen d'éclaircissage des fruits. Il améliore la qualité des fruits des deux cultivars.</p> Souad BABAHANI, Hila KHAROUBI, Mohamed OULD H’MALLA, Mohamed Mounir SAGGAI, Nadia BOUGUEDOURA ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1438 Sun, 11 Apr 2021 00:00:00 +0000 ÉTUDE PHYTOCHIMIQUE ET ÉVALUATION DE L’ACTIVITE ANTICOAGULANTE DES COMPOSÉSPHÉNOLIQUES DU Curcuma longaL. https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1439 <p>Le but de ce travail est de réaliser une étude phytochimique, ainsi que d’évaluer l’activité anticoagulante des extraits des parties souterraines du Curcuma longa utilisé en médecine traditionnelle. Le broyat a été soumis à une extraction et fractionnement pour avoir 3 extraits : méthanolique, éthanolique etaqueux.L'étude phytochimique effectuée, nous a permis de mettre en évidence la richesse de notre plante en lipides, protéines, flavonoïdes, anthraquinone libre et le sucre réducteur. Elle est dépourvue des térpénoïdes, coumarines, stérols et alcaloïdes. L’estimation quantitative par la méthode colorimétrique des polyphénols totaux auxquels a attribuée les diverses activités biologiques et a montrée que nos extraits (méthanolique et aqueux) sont riches en ces composés, mais en quantités différentes (0,592 et 0,073 mgEAG/g) respectivement.L’évaluation de la capacité anticoagulante des extraits méthanolique et aqueux de Curcuma longaétabli par les deux tests chronométriques d’exploration de la coagulation ; le TCK et le TQ démontre que ces extraits exercent une activité anticoagulante vis-à-vis les deux voies de la coagulation ; ce qui confirme que le Curcuma empêche l’agrégation plaquettaire et la formation des caillots, ce qui aide et stimule la circulation sanguine.</p> Sabah BOUKERIA, BENBOTT Amel, Kanza KADI, KHAWLA DEBBACHE, Abir GUENICHE ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1439 Sun, 11 Apr 2021 00:00:00 +0000 DÉVELOPPEMENT AGRICOLE DURABLE DANS LES ZONES ARIDES : VERS QUELS ESPACES ? ET QUELLES SOCIÉTÉS ? (CAS DE LA WILAYA DE OUARGLA - ALGÉRIE) https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1441 <p>Ayant vécu depuis des siècles dans le cadre d’un développement harmonieux ajustant l’accroissement des espaces et des productions agricoles au rythme de la croissance démographique, l’agriculture à Ouargla connaît de fortes mutations suite aux politiques de création de nouveaux espaces agraires et de promotion d’une nouvelle catégorie d’agriculteurs. Ainsi, à Ouargla cohabitent deux types d’agricultures, l’une traditionnelle appartenant aux oasiens, localisée dans les anciens espaces et l’autre, nouvelle, dominée par des néo-agriculteurs et placée dans de nouveaux espaces de mise en valeur. Dans l'objectif de savoir sur quels types d’espaces et quelle catégorie d’agriculteurs repose la durabilité de l'agriculture, nous avons examiné quatre indicateurs à savoir, les productions, la composante humaine, les filières et les potentialités naturelles. Favoriser la reconstitution des exploitations traditionnelles économiquement viable et l’encouragement des oasiens sont fortement recommandés. Gagner de nouveaux espaces reste envisageable en déterminant les priorités en matière de productions et en privilégiant de néo-agriculteurs prometteurs.</p> Saida CHAOUCH ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1441 Sun, 11 Apr 2021 00:00:00 +0000 EFFETS DE L'ADMINISTRATION ORALE DE L’EXTRAIT ORGANIQUE DE Bunium incrassatum (Boiss.) SUR LES NIVEAUX SERIQUES DES HORMONES GONADOTROPHINES (FSH, LH) ET GONADIQUES (PROGESTERONE, ET OESTRADIOL) CHEZ DES LAPINES MATURES (Oryctolagus cuniculus Linné, 1958) https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1442 <p>Le présent travail a pour objectif d'estimer l'effet des extraits organiques des racines de Buniumincrassatum, sur le taux plasmatiques de FSH, LH, oestradiol et progestérone. Cette plante, appelée 'Talghouda' et largement distribuéeà l'Est de l'Algérie, est une espèce appartenant à la famille des Apiaceae. L’étude a été effectuée sur des lapines pubères de la race locale (Oryctolaguscuniculus) pendant deux semaines. Les animaux on été divisés en cinq groupes qui ont reçu, quotidiennement par voie orale, les doses : 0, 25, 50, 100 et 200 mg/kg/jour, respectivement. Le groupe avec la dose 0 a été pris comme témoin. Après traitement, les lapines ont été sacrifiées et leurs ovaires ont été prélevés et fixés dans le formol 10%, puis colorés avec l’hématoxyline-éosine et le sang a été recueilli dans des tubes héparines. Nous avons trouvé que le traitement par l’extrait organique Buniumincrassatum induit une augmentation du poids relatif de l’ovaire des lapines traitées par rapport au témoin,. Les résultats de l’étude histologique révèlent une augmentation significative du nombre total des follicules chez les lapines traitées par les doses 50 et 100 mg/kg/jour et une diminution significative du niveau de FSH, une augmentation statistiquement significative du taux sérique d'E2 et de LH.Nous concluons que l'extrait organique de Buniumincrassatum a eu des effets oestrogéniques à des doses de 50 et 100 mg/kg/jour.</p> S CHENTOUH, S BOULAHBEL, N HAMMOUDI, H DJEBAILI, Y BENTAYEB, L. ABABSA ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1442 Sun, 11 Apr 2021 00:00:00 +0000 STRUCTURE DEMOGRAPHIQUE ET REPARTITION SPATIALE DES POPULATIONS DE PINUS HALEPENSIS MILLDE LA FORET DOMANIALE DE BENI OUDJANA (KHENCHLA) https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1443 <p>L’établissement et l’interprétation des structures en diamètre et hauteur sont indispensables pour la prise de décisions en aménagement forestier. Cette étude vise à décrire la structure en diamètre et la distribution spatiale des populations de Pinus halpensisdans la forêt domaniale de Beni Oudjana (Khenchela). La connaissance de ces paramètres constitue une étape indispensable à leur gestion durable. Le diamètre à 1,30 m du sol, la hauteur totale des individus de P. halpensisont été mesurés sur 6 parcelles selon un gradient altitudinal. Les structures en diamètre et hauteur ont été établies suivant les classes de diamètre ou hauteur et ajustées à la distribution théorique de Weibull. La densité de l’espèce augmente selon ce gradient de 4060 pieds/hectare dans la placette P3 (à une altitude de 1472m) à 340 pieds/hectare dans la placette P2 (1106m d’altitude). Le peuplement de la parcelle 4 se caractérise par les plus faibles valeurs de diamètre (5,784±7,03cm) de hauteur (3,19±2,56m), de surface terrière (0,006±0,02m2/ha), de volume total (0,03±0,10m3/ha) et de densité relative de 15%. L’analyse des structures en diamètre et en hauteur révèle une augmentation de la fréquence des individus jeunes. Ces résultatscontribuent à l’amélioration de la connaissance sur les indicateurs d’état actuel des peuplements de Pinus halpensis naturels pouvant servir de base dans la gestion de la forêt de Beni Oudjana.</p> Insaf HANI, Malika RACHED-KANOUNI, Labed ABABSA ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1443 Sun, 11 Apr 2021 00:00:00 +0000 Halocnemum strobilaceum AGAINST DATE PALM FUNGI (ALGERIA) https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1444 <p>Since years, many plants contain components that have antifungal effect against plant pathogens. As a biological control, several plant extracts, belonging to the family of Amaranthaceae, have been tested against some phytopathogenic fungi from different crops. For this, an antifungal test of an indigenous plant extracts from the south eastern Algeria was evaluated for its inhibitory effect on phytopathogenic fungicausing date palmdiseases, Alternaria sp., Fusarium sp., Phytophthora sp. and Cladosporium sp.The aqueous extract of this plant showed the maximum inhibition with Phytophthora sp.which recorded 90,6 % at 100% and 83,0 % at 50%, followed by Cladosporium sp. (D2: 89,02%; D3: 89,10%; D4: 86,15%). Statistical analysis confirms that all the doses of H. strobilaceum had a significant effect, comparatively with the control, of inhibition against the tested phytopathogenic fungi mentioned before with p &lt; 0,05; p = 0,0087. High inhibition was detected against Phytophthora sp. and Cladosporium sp. with all the doses, unlike, Fusarium sp. was exhibited only in the fourth dose and Alternaria sp. that was revealed a low rate in the fourth dose. These effective plant extracts may contribute to development of potentially effective and environmentally safer alternative fungicide to control date palm diseases caused by these phytopathogenic fungi.</p> Wassima LAKHDARI, Abderrahmene DEHLIZ, Randa MLIK, Wiam BENLAMOUDI, Ibtissam BENYAHIA, Nour El Houda MEKHADMI, Hamida HAMMI, Fatma ACHEUK ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1444 Sun, 11 Apr 2021 00:00:00 +0000 VALORISATION DES EXTRAITS POLYPHENOLIQUES ET FLAVONOÏQUES DE LA PARTIE AERIENNE D’Echium vulgare https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1446 <p>Diverses activités biologiques sont attribuées aux extraits naturels des plantes contenant une variété de composés phénoliques. Le but du travail est de valoriser le pouvoir antioxydant et antimicrobien des extraits polyphénoliques et flavonoïques de la partie aérienne d’Echium vulgare. Pour ce faire, nous avons réalisé un screening phytochimique et une évaluation de l’activité antimicrobienne par la méthode de diffusion dans un milieu solide. L’activité antioxydante de l’extrait de la partie aériènne a été évaluée par le test diphenyl-picrylhydrazyl (DPPH). Le screening pytochimique a révélé une forte teneur en tanins totaux, flavonoïdes, mucilages et saponosides. Les résultats ont montré aussi un effet antioxydant important proche de celui de l’acide ascorbique (p &gt; 0.05), soit une IC50 de 0,347 ±0,025 mg/ml. Les résultats du pouvoir antimicrobien montrent que les extraits polyphénoliques exercent une forte activité sur Candida albicansavec une zone d’inhibition de 41 mm. Les souches E. coli et P. aeruginosaont montré une sensibilité moindre aux polyphénols et aux flavonoïdes, soit respectivement un diamètre d’inhibition compris entre 23 et 16 mm. Par contre K. pneumoniaes’est montrée résistante. Ces résultats montrent l’importance de valoriser les extraits de la partie aérienne de la plante d’Echium vulgare dans le traitement des infections microbiennes</p> Razika LAOUFI, Ouahiba BOUCHENAK, Karima YAHIAOUI, Narimen BENHABYLES, Karim ARAB ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1446 Tue, 13 Apr 2021 00:00:00 +0000 EXTRACTION ET CARACTERISATION PHYSICO-CHIMIQUE ET BIOLOGIQUE DES HUILES ESSENTIELLES A PARTIR DE Cymbopogon schoenanthus DANS LA REGION DE GHARDAÏA https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1447 <p>Ce travail vise à étudier quelques paramètres physicochimiques des huiles essentielles(HEs)extraitesde Cymbopogonschoenanthus, tels queles propriétés organoleptiques, le pH, la densité, l’indice de réfraction et miscibilité à léthanol…etc. Par ailleurs, l’étude de l’activité biologique consacré à l’activité antioxydante en utilisant DPPH et l’activité antibactérienne afin de savoir l'efficacité des huiles essentielles sur certaines souches bactériennes pathogènes, telles que Escherichia coli ATCC 25922, Pseudomonas aeruginosa27853, Klebsiella pneumoniae ATCC 700603, Salmonella enterica CIP 81-3et Listeria innocua CLIP 74915. Le rendement d’extraction des huiles essentielles est d’environ 2% et possède un aspect liquide, couleur jaune blanche et odeur rosée. Par ailleurs, les propriétés physiques, on trouve le pH égale 7.4, la densité estimée est 0.8575, indice de réfraction est 1.482, et la miscibilité à l'éthanol estimée à 1V/3.2. C’est-àdire nos HEs sont basiqueet soluble. Concernant les analyses chimiques, on trouve que l’indice d'acide estimée est 1.12, indice d'ester est égale 12.9, indice d'iode est 0.14 et indice de saponification est égale 14.25. Ce qui conduit que les huiles essentielles possèdent une faible quantité d'acides libres avec un indice d'ester faible. Les résultats de l'activité antioxydante de ces huiles, confirment que leurs valeur de IC50 estimée égale 13.79 mg/ml et 0.03 mg/ml pour l’'acide ascorbique. Ce qui indique que l'activité antioxydante de l'acide ascorbique est beaucoup plus forte que l'huile essentielle analysé. Egalement pour l'activité antibactérienne, ces huiles influent sur l'inhibition vis à vis toutes les souches bactériennes utilisées à la concentration 100% et le maximum effet inhibiteur était 17.2mm contre la souche bactérienne Pseudomonas aeruginosa.</p> Nasma MAHBOUB, N SLIMANI, S BEN NADJI, C BOUZEGUAG, M KADRI, A KHELIL ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1447 Tue, 13 Apr 2021 00:00:00 +0000 Variation des paramètres physico-chimiques et biochimiques au cours de la préparation du Raib à partir du lait de chamelle https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1448 <p>Le lait cru est un produit hautement nutritif. L’élaboration du Raib par la fermentation spontanée du lait nécessite un contrôle sévère pour minimiser les risques sur la santé. Le but de la présente étude est d’évaluer l’effet de la fermentation spontanée du lait de chamelle sur la qualité physico-chimique et biochimique du Raib. L’analyse de l’ensemble des échantillons du lait de chamelle collectés à la région de Ghardaïa, Algérie, sont analysés au cours de temps de fermentation (T0 heure jusqu’à 120 heures). Le suivi a montré que la valeur du pH diminue de 6.53 jusqu’à 3.85 à T120H. Inversement la valeur de l’acidité Dornic a connu une augmentation de 18°D à 105°D. Quant à la matière sèche totale et les cendres, celles-ci ont connu une diminution significative des taux qui sont passés respectivement de 123.2 ± 8.1 et 8.38 ± 0.5 g/l aux taux de 113.4 ± 7.3 et 7.87 ± 0.6 g/l à T120H. Les analyses biochimiques ont révélé que la fermentation conduit à une diminution importante de la matière grasse qui est de 45.2 g/l à 37.5 g/l àT120H. Mais la teneur en lactose, en protéines totales et en caséines ont connu une diminution significative. Les taux sont passés respectivement de 42.2 ± 2.03, 34.1 ± 1.1 et 28.05 ± 0.65 g/l à 23.4 ± 1.13, 29.0 ± 1.4 et 23.48 ± 1.45 g/l avant et après la fermentation. Les lactobacilles présentent une charge initiale considérable (3.83 Log10 ufc/ml) et accroissent à une valeur élevée après T120H (8.06 Log10 ufc/ml).Ces résultats indiquent que le processus de fermentation induit par le développement de la flore lactique du lait camelin favorise la dégradation de certains paramètres biochimiques. Ces résultats semblent être un atout pour valoriser les produits de fermentation.</p> Saïd MOSBAH, Safia MEKKAOUI, Mostefa DAHIA, Zakaria BOUAL, Saliha BOUDJENAHHAROUN ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1448 Tue, 13 Apr 2021 00:00:00 +0000 STRUCTURE ET COMPOSITION FLORISTIQUES DE LA FORET DE SIDI R’GHIES (OUM EL BOUAGHI) https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1450 <p>L’objectif général de cette étude est la gestion rationnelle des écosystèmes forestiers en vue d’une conservation durable de la biodiversité floristique. Deux types d’analyses sont réalisés : l’analyse structurale et l’analyse des principales essences. Au total, 3675 individus sont réparties dans 5 familles, départagées entre 7 espèces ont été recensés. Les espèces ligneuses dominantes sont Pinus halepensis et Juniperus. oxycedrus. Les Pinaceae et les Cupressaceae constituent les familles les plus représentées. Les valeurs moyennes de la richesse spécifique, de l’indice de diversité de Shannon sont de 3±1,2 et 0,71±0,30 espèces/parcelle respectivement. La densité moyenne des ligneux au niveau de la forêt de Sidi R’Ghies est de 735±368 pieds/ha avec une surface terrière moyenne de 23,01±5,04m²/ha. La structure des hauteurs montre que les arbres dans les classes de hauteur comprises entre 2 et 4m ont une densité très élevée, preuve d’une régénération naturelle. La structure totale indique que les arbres de petites dimensions sont plus abondants que ceux de grandes dimensions (17,5&lt;d≤27,5cm). En effet, ce travail constitue une base de données pour la forêt mais il ne représente qu’une des facettes à prendre en considération en vue de la protéger et de la restaurer.</p> Malika RACHED-KANOUNI, Sonia HABBI, Menal BOUAFENE, Karima KARA, Labed ABABSA ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1450 Tue, 13 Apr 2021 00:00:00 +0000