Revue des bio ressources https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR <p><span class="tlid-translation translation" lang="en"><strong><span title="">Biannual University Review in the Sciences of Nature and Life</span></strong><br><span title=""><strong>Edited by</strong> the University Kasdi Merbah Ouargla</span><br><span title="">(<strong>ISSN</strong>: 2170-1806)</span><br><span title=""><strong>Director of Publication:</strong> Prof. Abdelkader KHELIFA</span><br><span class="" title=""><strong>Editor-in-Chief:</strong> Prof. Abdelmadjid CHEHMA</span><br><span title=""><strong>Email:</strong> revue.brs @ gmail.com</span></span></p> en-US Wed, 15 Jun 2022 00:00:00 +0000 OJS 3.1.0.1 http://blogs.law.harvard.edu/tech/rss 60 ECONOMIC IMPORTANCE OF CAMELS' CONTRIBUTION IN THE RED MEAT PRODUCTION AND ALGERIAN FOOD SECURITY https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1674 <p>This study was aimed to identifying the economic dimension of the breeding and production of camel meat in Algeria. In achieving its objectives, the study relied on standard economic analysis and, in particular, the partial adjustment model was used to estimate camel meat production and consumption in 2021. The study showed an increase in the number of camels from 381.882 in 2017 to 438.752 in 2020, where women account for 39% of the total number of herds Camel meat production in Algeria increased by 2 per cent from 2017, but it remains a very limited amount in view of the high production of other domesticated animals, especially sheep and cows. This is due to several problems in production and consumer systems and policies applied in the organization of the camel division Through its findings, the study recommends that camel husbandry projects should be expanded as an important source of red meat through a regional rebalancing of the distribution of loans to camel husbandry projects in various areas of Algerian soil</p> M IMELHAYENE, A ADAMOU, S BECILA ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1674 Thu, 03 Nov 2022 00:00:00 +0000 CONTENU PHENOLIQUE ET ACTIVITÉS BIOLOGIQUES DES FEUILLES DE L’ÉSPÈCE Bunium mauritanicum https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1676 <p>La médecine moderne utilise de nombreux composés dérivés de plantes comme matière première essentielle dans l'industrie pharmaceutique. Bunium mauritancum c'est l'une des nombreuses plantes qui, à travers l'histoire, ont eu une réputation dans le domaine médical. L’objectif principal de cette étude était d’évaluer les substances bioactives particulièrement les polyphénols et les flavonoïdes ainsi qu'une évaluation de l'activité anti-oxydante et anti-inflammatoire d’extrait des feuilles de cette espèce. L’échantillon a été soumis à une macération dans le méthanol, et le rendement obtenu de la partie aérienne est de l’ordre de 3.1%. L’analyse quantitative des phénols totaux et des flavonoïdes, a révélé la présence des quantités importantes respectivement 123.80 ± 1.99 μg EAG/mg et 76.79 ± 9.039 μg EQ/mg d’extrait. Par ailleurs, l'extrait méthanoïque des feuilles renferme un fort pouvoir réducteur et des capacités anti-oxydantes vis-à vis le radical DPPH avec un IC50 de 19.36 mg/ml. L’évaluation in vitro de l’activité anti-inflammatoire d'extraits des feuilles présentent un pourcentage d'inhibition de 40.11%. Nos résultats démontrent que le potentiel remarquable de cette plante en tant que source précieuse d'antioxydants présentant des effets remarquable sur le plan biologique.</p> S KAROUCHE, A. BENBOTT, S HENOUDA ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1676 Thu, 03 Nov 2022 00:00:00 +0000 EVALUATION DE L’ETAT SANITAIRE DE LA CHENE VERT (QUERCUS ILEXL., 1753) DE LA FORET DE CHETTABA(CONSTANTINE) https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1677 <p>La présente étude consiste en une observation d’un dépérissement des peuplements naturels de chêne vert (Quercus ilex L.) dans le massif forestier de Chettaba situé dans la zone sud-ouest de Constantine. Cedépérissement inclut la défoliation de l’arbre, la décoloration d’houppier et/ ou sa mort, qui peut avoir des causes biotiqueset abiotiques. L’objectif de cette étude consiste à analyser l’effet de la densité, hauteur totale et le diamètre sur la défoliation et la mortalité de cette espèce. Les résultats obtenus indiquent que 54,55 % des arbres manifestent des signes de dépérissement caractérisés par une faible défoliation alors que 11,11% des arbres sont fortement touchés. La décoloration de 18% desarbres inventoriés est observée. A la lumière de ces résultats, on note une corrélation entre la densité et la défoliation des arbres. L’analyse de dépérissement mérite un diagnostic approfondie pour mieux cerner les causes de ce phénomène.</p> A ZERROUKI, M. RACHED-KANOUNI, L REDJAIMIA, K. KARA, B. TOUAFCHIA, L. ABABSA ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1677 Thu, 03 Nov 2022 00:00:00 +0000 EFFET DES DIFFERENTS MODES DE SECHAGE SUR LE CONTENU PHENOLIQUE ET BIOLOGIQUE D’UNE PLANTE SPONTANEE A CARACTERE MEDICINALE DU SAHARA SEPTENTRIONAL ALGERIEN https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1678 <p>La présente étude porte sur la contribution à l’optimisation de l’effet des différents modes de séchage (air libre, étuve, séchoir solaire et lyophilisation en comparaison avec la plante fraîche) d’une plante spontanée à caractère médicinale dans le Sahara Septentrional Algérien (Cymbopogon schoenanthus) sur la teneur de métabolites secondaires. La détermination du rendement en composés phénoliques a montré la richesse des extraits bruts secs dans tous les modes de séchage réalisés par rapport à l'échantillon frais. Les meilleurs rendements sont obtenus avec les échantillons lyophilisés et étuvés (15,45% et 11,5%) respectivement. Le dosage de quelques métabolites secondaires révélé la présence de 1,111 mg EAG/g MS en polyphénols dans les taxons séchés au séchoir solaire et 0,031 mg EQ/g MS en flavonoïdes dans les échantillons séchés à l’air libre et 0,061 mg EAG/g MS en tanins chez les échantillons étuvés. Le test de DPPH. a révélé la forte activité antioxydante de Cymbopogon schoenanthus lorsqu’elle est lyophilisé ou séchée au séchoir solaire, leurs EC50 sont respectivement 0,222 mg/ml et 0,412 mg/ml. Cette activité anti-radicalaire serait liée à la température de leur dessiccation ne dépassant pas 45°C. La lyophilisation et le séchoir solaire permettent la préservation voire l’augmentation de l’activité anti oxydante des extraits testés, traduites par la diminution des EC50. D’après les différents résultats obtenus, on peut conclure que la lyophilisation et le séchoir solaire semblent les plus préservateurs des composés phénoliques et de l’activité antioxydante de tous les extraits investigués</p> N MAHBOUB, N SLIMANI, A. KHELIL ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1678 Thu, 03 Nov 2022 00:00:00 +0000 L'OASIS ALGERIENNE : CONDAMNEE PAR LE PASSE MAIS PROJETEE SUR LE RENOUVEAU https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1679 <p>L'Algérie, pays à désert ourlé où l’espace oasien est une véritable constellation de tâches vertes immuables sur une immensité minérale de sables et de roches, représentant un havre de vie, née principalement de la conjonction du soleil, du géni de l’homme, de l’eau et du palmier-dattier. Malheureusement condamnée par un passé la séquestrant dans l’isolation, prétextant ne pouvant assurée sa propre reproductibilité, l’oasis n’a pu avoir son véritable lustre malgré une histoire fort glorieuse à tous les niveaux. Véritable îlot de vie sociale (religieuse, culturelle), d'activité économique (agriculture, artisanat, commerce, petits métiers) et système écologiquement fonctionnel, dont la cohésion est assurée par la complémentarité d'intérêts. A l’aube des années 2000, une nouvelle ère se dessine pour l’oasis Algérienne révélée pat le lancement d’opérations de mise en valeur de grande envergure. Dès lors qu’il soit légitime de s’interroger sur la signification qu’on devrait attribuer à cette entité spatiale ? Peut-on rétorquer que c’est par la mise en place d’une conception multidimensionnelle intégrée et une conjugaison entre secteurs que l’’oasis serait à considérer comme étant un système agro-socio-économico-écologique, exploité, géré et analysé dans sa globalité. En effet, l’établissement d’une nouvelle carte spatiale respectueuse des potentialités locales est gage de durabilité. Entre promotion des produits oasiens et l'émergence de filières se greffent des terroirs archétypes sahariens. C’est de l’écotourisme et de l’industrie de transformation que l’aménagement oasien doit être entrepris. En somme, désormais la clé de bonne gouvernance de l’oasis devra s’assoir sur le triangulaire de durabilité conjuguant viabilité écologique, rentabilité socio-économique et fiabilité technico-agronomique. C'est de cela que se résume la valeur ajoutée que tente d'élucider la présente synthèse.</p> Abdelhakim SENOUSSI ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1679 Thu, 03 Nov 2022 00:00:00 +0000 STRUCTURE ET REGENERATION DE CHENE ZEEN (QUERCUS CANARIENSIS WILLD., 1809) DE LA FORET D’OULED BECHIH (SOUK AHRAS - ALGERIE) https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1683 <p>La thématique de notre recherche est décrire les caractéristiques structurales, la régénération naturelle et la structure démographique de chêne zeen de la forêt d’Ouled Bechih (Souk Ahras). Les données ont été collectées par échantillonnage aléatoire sur 6 parcelles carrées de 0,09 ha. Les paramètres dendrométriques mesurés sont le diamètre à 1,3 m au-dessus du sol et la hauteur totale des arbres et les semis dont le diamètre est ≤ 10 cm. Les structures en diamètre et hauteur ont été ajustées à la distribution théorique de Weibull à l’aide des logiciels Minitab14 et XLStat 2022. Les principaux résultats obtenus indiquent que la hauteur moyenne, le diamètre moyen et la surface terrière sont significativement différents dans les 6 parcelles. La densité moyenne des arbres de chêne zeen au niveau du massif forestier d’Ouled Bechih est 157 arbres/ha avec une surface terrière de 22,65±5,53 m2/ha, la régénération naturelle est moyenne, elle est de 234,27%. L’analyse des structures en diamètre et en hauteur montre une prédominance d’individus âgés à gros diamètres avec des hauteurs élevées. Ces résultats constituent une base de données, ils contribuent à l’amélioration et la gestion durable de chêne zeen de la forêt d’Ouled Bechih.</p> B TOUAFCHIA, M RACHED-KANOUNI, Z. KADI, L. REDJAIMIA, A. ZERROUKI, L. ABABSA ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1683 Sun, 06 Nov 2022 00:00:00 +0000 Diversité des arthropodes dans trois différents types de palmeraie à Ouargla (Sahara septentrional-Est d’Algérie) https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1695 <p><span id="page3R_mcid11" class="markedContent"><span dir="ltr" style="left: 118.04px; top: 441.89px; font-size: 16.6px; font-family: sans-serif; transform: scaleX(0.962367);" role="presentation">L’inventaire des arthropodes dans trois différents types de plantations phœnicicoles</span> <span dir="ltr" style="left: 716.317px; top: 441.89px; font-size: 16.6px; font-family: sans-serif; transform: scaleX(0.966702);" role="presentation">à Ouargla (Sud-Est du</span><br role="presentation"><span dir="ltr" style="left: 118.04px; top: 464.09px; font-size: 16.6px; font-family: sans-serif; transform: scaleX(0.904663);" role="presentation">Sahara) a été réalisé par la</span> <span dir="ltr" style="left: 307.633px; top: 464.09px; font-size: 16.6px; font-family: sans-serif; transform: scaleX(0.922173);" role="presentation">méthode des pots Barber. En effet, 8 pots pièges sont installés, à raison d’une</span> <span dir="ltr" style="left: 845.767px; top: 464.09px; font-size: 16.6px; font-family: sans-serif; transform: scaleX(0.849299);" role="presentation">série</span><br role="presentation"><span dir="ltr" style="left: 118.04px; top: 486.09px; font-size: 16.6px; font-family: sans-serif; transform: scaleX(0.926715);" role="presentation">par mois,</span> <span dir="ltr" style="left: 187.233px; top: 486.09px; font-size: 16.6px; font-family: sans-serif; transform: scaleX(0.942453);" role="presentation">durant la période allant du mois d’octobre 2015 jusqu’au mois de mai 2016. La richesse totale S est</span><br role="presentation"><span dir="ltr" style="left: 118.04px; top: 508.09px; font-size: 16.6px; font-family: sans-serif; transform: scaleX(0.916825);" role="presentation">égale à 44 espèces d’arthropodes inventoriées au niveau de la palmeraie organisée de l’ex. I.T.A.S., 44 espèces</span><br role="presentation"><span dir="ltr" style="left: 118.04px; top: 530.09px; font-size: 16.6px; font-family: sans-serif; transform: scaleX(0.936515);" role="presentation">dans la palmeraie traditionnelle d’El Hadeb</span> <span dir="ltr" style="left: 419.483px; top: 530.09px; font-size: 16.6px; font-family: sans-serif; transform: scaleX(0.913719);" role="presentation">et 43 espèces d’arthropodes dans la palmeraie mal entretenue d’El</span><span dir="ltr" style="left: 870.567px; top: 530.09px; font-size: 16.6px; font-family: sans-serif;" role="presentation">-</span><br role="presentation"><span dir="ltr" style="left: 118.04px; top: 552.09px; font-size: 16.6px; font-family: sans-serif; transform: scaleX(0.889085);" role="presentation">Ksar. La classe Insecta domine dans les trois types de palmeraies respectivement dans</span> <span dir="ltr" style="left: 694.517px; top: 552.09px; font-size: 16.6px; font-family: sans-serif; transform: scaleX(1.02018);" role="presentation">l’ex.</span> <span dir="ltr" style="left: 728.917px; top: 552.09px; font-size: 16.6px; font-family: sans-serif; transform: scaleX(0.961272);" role="presentation">I.T.A.S. (A.R. = 93,8</span></span><span id="page3R_mcid12" class="markedContent"><br role="presentation"><span dir="ltr" style="left: 118.04px; top: 574.49px; font-size: 16.6px; font-family: sans-serif; transform: scaleX(0.984618);" role="presentation">%), dans El Hadeb (A.R. = 79,9 %) et dans El-</span><span dir="ltr" style="left: 453.683px; top: 574.49px; font-size: 16.6px; font-family: sans-serif; transform: scaleX(0.976458);" role="presentation">Ksar (A.R. = 90,7 %). Au sein des Insecta, c’est l’ordre des</span><br role="presentation"><span dir="ltr" style="left: 118.04px; top: 596.49px; font-size: 16.6px; font-family: sans-serif; transform: scaleX(0.926161);" role="presentation">Hymenoptera qui est le plus sollicité et qui est nettement dominant dans les trois palmeraies, soit à l’ex. I.T.A.S.</span><br role="presentation"><span dir="ltr" style="left: 118.04px; top: 618.49px; font-size: 16.6px; font-family: sans-serif; transform: scaleX(0.914013);" role="presentation">(78,7 %) avec</span> <span dir="ltr" style="left: 216.433px; top: 618.49px; font-size: 16.6px; font-family: sans-serif; transform: scaleX(0.915313);" role="presentation">Pheidole</span> <span dir="ltr" style="left: 280.233px; top: 618.49px; font-size: 16.6px; font-family: sans-serif; transform: scaleX(0.907779);" role="presentation">sp. 2, à El Hadeb (53,6 %) notamment avec</span> <span dir="ltr" style="left: 577.517px; top: 618.49px; font-size: 16.6px; font-family: sans-serif; transform: scaleX(0.92897);" role="presentation">Tapinoma negerrimum</span> <span dir="ltr" style="left: 735.717px; top: 618.49px; font-size: 16.6px; font-family: sans-serif; transform: scaleX(0.865357);" role="presentation">et</span> <span dir="ltr" style="left: 752.317px; top: 618.49px; font-size: 16.6px; font-family: sans-serif; transform: scaleX(0.950965);" role="presentation">Pheidole pallidula</span><br role="presentation"><span dir="ltr" style="left: 118.04px; top: 640.49px; font-size: 16.6px; font-family: sans-serif; transform: scaleX(0.928686);" role="presentation">et à El-Ksar (60,7 %) avec surtout</span> <span dir="ltr" style="left: 354.683px; top: 640.49px; font-size: 16.6px; font-family: sans-serif; transform: scaleX(0.955813);" role="presentation">Pheidole pallidula</span><span dir="ltr" style="left: 479.283px; top: 640.49px; font-size: 16.6px; font-family: sans-serif; transform: scaleX(0.928993);" role="presentation">. En appliquant l’indice de diversité de Shannon</span><span dir="ltr" style="left: 804.567px; top: 640.49px; font-size: 16.6px; font-family: sans-serif; transform: scaleX(0.961715);" role="presentation">-Weaver il</span><br role="presentation"><span dir="ltr" style="left: 118.04px; top: 662.69px; font-size: 16.6px; font-family: sans-serif; transform: scaleX(0.9389);" role="presentation">est à remarquer qu’El</span><span dir="ltr" style="left: 267.233px; top: 662.69px; font-size: 16.6px; font-family: sans-serif; transform: scaleX(0.951872);" role="presentation">-Hadeb (à plantation traditionnelle) constitue le milieu le plus diversifié en espèces et le</span><br role="presentation"><span dir="ltr" style="left: 118.04px; top: 684.69px; font-size: 16.6px; font-family: sans-serif; transform: scaleX(0.914628);" role="presentation">mieux structuré.</span></span></p> A FRADJ, F MARNICHE, O GUEZOUL ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1695 Wed, 15 Jun 2022 00:00:00 +0000 THE ROLE OF VITAMIN C ON DEFENSE SYSTEM OF DOMESTIC RABBIT Oryctolagus cuniculus IN MERCURY INDUCED TOXICITY https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1686 <p>The aim of the present work is to investigate the protective role of vitamin C in domestic rabbit Oryctolagus cuniculus intoxicated by mercury. Thus, the status of target organs, glutathione and some immune markers are evaluated by using two exposure periods. Male rabbits Oryctolagus cuniculus were exposed for 10 and 22 days to either Hg alone or combined with vitamin C (Hg-VitC), in order to estimate the possible antioxidant protective role of this vitamin. In the first treatment period, results have showed non-significant variations in the relative weight of liver, kidney, spleen and adrenal in both treated groups compared to the control. Glutathione level in Hg group was significantly increased in liver, but it decreased significantly in spleen and adrenal. However, glutathione in Hg-VitC group was higher in liver and lower in spleen compared to the control. The percentage of immune markers lymphocytes, monocytes and basophils were unchanged in all circumstances, except the observed significant augmentation of basophils in the Hg-VitC group compared to the Hg group. In the second treatment period, the relative weight of liver and adrenal were increased significantly when treated by Hg and that compared to the control. The relative organ weight in the Hg-VitC group, revealed a significant decrease in liver and in adrenal compared to the Hg group. Glutathione level in Hg group was decreased significantly in liver, kidney and spleen. Furthermore, glutathione concentration of the Hg-VitC group was significantly decreased in both liver and adrenal, but it was increased in kidney and that compared to the Hg group. Concerning the immune markers, only basophils were significantly decreased in both treatments compared to the control. When comparing the two treatments period, a remarkable decrease was observed in liver glutathione of Hg group and in the percentage of basophils of the two treated groups after 3 weeks. The protective role of vitamin C, however, seems evident on adrenal glutathione level and basophils during the first treatment period, but during the second period, it protected kidney glutathione level, in addition to liver and adrenal relative organ weights.</p> Yasmina MOUMEN, Amel BENBOTT, Nadira HAMDOUCHE, Cherif ABDENNOUR ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1686 Sun, 06 Nov 2022 00:00:00 +0000 CARACTERISATION DES PRINCIPALES EVAPORITES DES OASIS DU KAWAR (NORD-EST DU NIGER) https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1687 <p>Parmi les ressources biophysiques des oasis du Niger, le sel occupe une place importante. Dans les oasis de Bilma situées au nord-est du Niger, l’exploitation artisanale des sels se fait dans les oasis reliques des lacs fossiles et dans les oasis à eau saumâtre et affleurante. Ce travail a pour but de caractériser les principaux sels des oasis de Bilma afin de dégager leur aptitude à la consommation humaine et animale. La méthodologie est basée sur les échantillonnages des sels dans les salines et natronières puis une analyse aux rayons X dans un laboratoire au Nigéria. Des enquêtes socio environnementales ont été effectuées auprès des oasiens pour s’enquérir de leur système de production. Les résultats montrent que les modes d’accès à ces salines sont restés ancestraux. Les mesures des conductivités électriques indiquent que les eaux des salines ont une forte conductivité par rapport à celles des mares natronières. Les analyses aux rayons X montrent que la composition des sels de cuisine de Bilma (B1) est dominée par la burkeite (60%), de Fachi (F1) par la Thenardite (79,62%) et de Siguidine (S1) par d’analcite (83,67%). L’halite (NaCl) est présente dans ces trois sels de cuisine (B1, F1 et S1) dans une proportion variable. Les sels à lécher des trois sites sont principalement composés de la Thenardite et les natrons (A1 et A2) par le trôna. Le minéral B3 est composé en majorité de la Thenardite et du quartz. Ces sels sont utilisés dans l’alimentation humaine et animale. Ils sont aussi utilisés comme savon, remède contre certaines maladies telles que la constipation et les brulures d’estomac. Pour valoriser ces sels, il faut moderniser les systèmes d’exploitation afin qu’ils soient consommés sans aucun danger et devenir compétitifs sur les marchés.</p> Dagrama MALAM MOUSSA, Adamou Didier TIDJANI, Hassidou SAIDOU, Yadji GUERO, Karimou AMBOUTA ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1687 Sun, 06 Nov 2022 00:00:00 +0000