Revue des bio ressources https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR <p><span class="tlid-translation translation" lang="en"><strong><span title="">Biannual University Review in the Sciences of Nature and Life</span></strong><br><span title=""><strong>Edited by</strong> the University Kasdi Merbah Ouargla</span><br><span title="">(<strong>ISSN</strong>: 2170-1806)</span><br><span title=""><strong>Director of Publication:</strong> Prof. Abdelkader KHELIFA</span><br><span class="" title=""><strong>Editor-in-Chief:</strong> Prof. Abdelmadjid CHEHMA</span><br><span title=""><strong>Email:</strong> revue.brs @ gmail.com</span></span></p> en-US Sun, 23 Jan 2022 10:48:21 +0000 OJS 3.1.0.1 http://blogs.law.harvard.edu/tech/rss 60 ETUDE DE L’ACTIVITE ANTIOXYDANTE ET ANTIMICROBIENNEDES EXTRAITS DE FEUILLES DE Pergularia tomentosaissue D’EL OUED (ALGERIE) https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1452 <p>Pergularia tomentosa a été consommé traditionnellement pour prévenir diversesmaladies. Dans cette étude, la composition phytochimique, l’activité antimicrobienne, l’activité antioxydante et des différents extraits préparés à partir des feuilles du Pergularia tomentosa ont été évalués. L’extrait butanolique présentait les concentrations les plus élevées en phénols totaux (33,91 ± 0,11 mg EAG/g MS), et de la teneur totale en flavonoïdes (52,57 ± 0,25 mg ER/g MS). Cependant, le dosage des tanins condensés a révélé que l’extrait éthanolique brut donne la valeur la plus élevée (61,06 ± 0,22 mg EC/g MS). De même, l’extrait n-butanol a montré une activité antioxydante de nettoyage du DPPH et du FRAP la plus efficace (IC50=3,84±0,04mg/ml et IC50=96,99±0,48mg EAA/g d’extrait,respectivement). L’étude des activités biologiques a montré que les extraits étaient actifs in vitro vis-à-vis de trois bactéries et une souche de champignons. Il a démontré une activité remarquable contre Pseudomonas aeruginosa, Staphylococcus aureus et Escherichia coli.Nos résultatsdémontrent l'intérêt desextraits desfeuilles de Pergularia tomentosa en tant que source de substances bioactives et son utilisation potentielle comme agent de conservation dans les aliments.</p> Mohammed Laid TLILI, Roukia HAMMOUDI, Karima DEHAK, Mahfoud HADJ-MAHAMMED ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1452 Mon, 04 Jan 2021 00:00:00 +0000 INSECTICIDAL ACTIVITY OF ETHYL ACETATE EXTRACT OF Borago officinalis L. (BORAGINACEAE) AGAINST Ctenocephalides felis And Archaeopsylla erinacei (SIPHONOPTERA, PULLICIDAE) https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1453 <p>Vector-borne diseases account for more than 17% of infectious diseases, and cause more than one million deaths each year. However, the misuse of chemical insecticides has resulted in insect resistance. This work concerns the evaluation of the insecticidal activity of the ethyl acetate extract of Borage (Borago officinalis L.), a plant widely distributed in northern Algeria, on the cat flea Ctenocephalides felis and the flea of the Hedgehog Archaeopsylla erinacei, carriers of serious vector diseases. For that, adult flea specimens of C. felis and A. erinacei were exposed to a series of concentrations of plant extracts. (50 mg / ml, 25 mg / ml, 12.5 mg / ml and 6.25 mg / ml) using pre-impregnated wattman paper strips. The plant extract was obtained by fractionation using appropriate solvents; it was then characterized by high performance thin layer chromatography (HPTLC). The extraction yield was 4.87% with a flavonoid concentration of 120.99 ± 0.81 μgeq Q / g extract. Chromatographic characterization by HTPLC reveals the presence of rutin, rhamnetin and cyanidin-3-glucoside in this extract. The results obtained show that the ethyl acetate extract of Borage greatly reduces the population of the two species of flea A. erinacei and C. felis after 48 hours of contact. The LC50 values were 9.74 mg / ml and 11.24 mg / ml respectively. The mortality kinetics results show TL50 values of 7.29h and 8.51h on the same species respectively.</p> Djillali EL HADDAD, Souheyla TOUBAL, Ouahida BOUCHENAK, Karima YAHIAOUI, Maroua MERAH, Karim ARAB, Idir BITAM ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1453 Mon, 04 Jan 2021 00:00:00 +0000 EVALUATION OF XANTHINE OXIDASE ACTIVITY AND LIPID PEROXIDATION STATUSIN BOTH HEPATOPROTECTIVE AND HEPATOCURATIVE EFFECT OF THYMOQUINONE AGAINST CCL4 TOXICITY https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1455 <p>The aim of the present study was to evaluate the in vivoinfluence of orally thymoquinone(TQ) hepatocurative and hepatoprotective treatments, on xanthine oxidase activityand lipid peroxidation status throughmalondialdehyde (MDA) level estimation, in plasma and liver homogenate, in male rats. Hepatotoxicity was induced in rats by intraperitoneal injection of CCl4at dose of 03 ml/kg, emulsified inolive oil (V/V), before or after orally treatment with TQ for 07 days, using two doses (2.5 and 05 mg/kg). Then, xanthine oxidase activity and MDA level wereevaluated in both plasma and liver homogenate of TQ-treated and no treated rats, using spectrophotometry methods. This study revealed that CCl4-induced hepatotoxicity is accompanied by a significant increase of xanthine oxidase activity with MDA level(p≤ 0.001), inplasma and liver homogenate. In addition, TQ treatment led to restore xanthine oxidase activity and decrease MDA level, in a dose dependent manner, in both plasma and tissues homogenates. These results suggest that Thymoquinone has asignificant in vivo hepatocurative and hepatoprotective effects through xanthine oxidase and lipid peroxidation inhibition properties.</p> H KHITHER, A MOSBAH, S MADOUI, K MOKHNACHE, W SOBHI ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1455 Mon, 04 Jan 2021 00:00:00 +0000 CARACTERISATION PHENOTYPIQUE ET MOLECULAIRE D’UNE BACTERIE RHIZOSPHERIQUE Bacillus sp. H1 (LT547812) Et Etude De Son Efficacité Entomopathogène CONTRE LA PYRALE DE LA DATTE Ectomyelois ceratoniae https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1456 <p>Les bactéries entomopathogènes occupent une place particulière dans la régulation naturelle de nombreux insectes. Ce sont surtout les espèces du genre Bacillus qui sont les plus utilisées contre les ravageurs et qui offrent des perspectives encourageantes. L’effet subléthal d’une souche bactérienne autochtone issue d’une région côtière de l’Algérie (Boumerdes) a été testé sur quelques paramètres de vie de la pyrale des dattes Ectomyelois ceratoniae, ravageur potentiel des palmeraies en Algérie. La caractérisation a été réalisée sur la base de sa morphologie et de certains critères physiologiques et biochimiques. La bactérie a montré des réactions différentes aux tests d’identifications réalisés avec une capacité de dégrader plusieurs substrats tels que les lipides, les protéines et les sucres complexes ainsi que la chitine, la gélatine et la cellulose. L’isolat bactérien a été identifié sur la base d’une étude moléculaire par séquençage de l’ARN 16s. L’étude phylogénique a confirmé l’appartenance de la bactérie au genre Bacillus avec un pourcentage de similarité élevé pour l’espèce Bacillus thuringiensis. L’activité biologique de la bactérie a été testée sur la prise alimentaire, les taux de nymphose et d’émergence chez les chenilles âgées (L5) des deux sexes de la pyrale de la datte, durant une période de 22 jours. Les résultats obtenus montrent une diminution significative des trois paramètres étudiés, d’autant plus importante chez les larves femelles que chez les larves mâles, sous l’effet des différentes doses utilisées (D1, D2 / l, D3, D4 et D5) en comparaison avec les témoins traités par l’eau physiologique stérile. La quantité d’aliments ingérée augmente graduellement du 1er au 5e jour puis elle tend à diminuer et les chenilles s’arrêtent de s’alimenter beaucoup plus tôt que les témoins. Les taux de nymphose et d’émergence des chenilles traitées restent faibles ne dépassant pas les 40%.</p> H OULEBSIR-MOHAND KACI, Z KHENDOUDI, F TIHAR-BENZINA, L ALLALBENFEKIH ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1456 Sun, 09 May 2021 00:00:00 +0000 EFFET HEPATOPROTECTIVE DE LA CAROUBE (Ceratonia siliqua L.) CONTRE LE STRESS OXYDATIF INDUIT PAR L’ALLOXANE CHEZ LE RAT BLANC https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1457 <p>La présente étude porte sur l’évaluation de l’activité antioxydante in vivo des flavonoïdes des extraits aqueux obtenus de différents stades de maturation (deuxième et troisième stade) de la gousse de caroube (Ceratonia siliqua L.) récoltée dans la région de Boumerdes. Le dosage des flavonoïdes enregistre des concentrations de de 7.5 mg EQ /g de matière végétale pour le 2éme stade et 0.72mgEQ/gde matière végétale pour le 3éme stade. L’activité antioxydante in vivo est confirmée par l’ensemble des résultats. En effet, le traitement quotidien par l’extrait aqueux des flavonoïdes par voie oralea entraîné un rétablissement significative des paramètres du stress oxydatif par la réduction de la peroxydation lipidique et stimulation des activités de la SOD, la CAT et la glutathion peroxydase accompagnée d’une nette amélioration de la capacité antioxydante totale du sang indiqué par la baisse de la glycémie, essentiellement avec les extraits de flavonoïdes provenant du troisième stade de maturation de la gousse de la caroube.</p> Karima YAHIAOUI, Ouahiba BOUCHENAK, Razika LAOUFI, Samia LEFKIR, Narimen BENHABYLES, Aziouz AIDOUD, Soraya YOUYOU, Abdelouahab NOUANI, Karim ARAB ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1457 Sun, 09 May 2021 00:00:00 +0000 POTENTIEL APHICIDE DE Rosmarinus officinalis SUR LE PUCERON DES CEREALES Rhopalosiphum maidis https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1458 <p>L’utilisation des produits chimiques contre les insectes nuisibles est plus répondue dans le monde que les alternatives biologiques. Ce groupe de pesticides a montré des effets néfastes sur l'être humain et son environnement. La présente étude est une contribution à la création d’une méthode de lutte biologique contre le puceron des céréales Rhopalosiphum maidis par l’application des huiles essentielles extraites du romarin (Rosmarinus officinalis) collecté de trois régions d’Algérie (Tébessa, Constantine et El Oued). Afin de tester le pouvoir insecticide de cette plante contre les adultes de ce ravageur, trois concentrations (50ųl, 100ųl et 200ųl) ont été testées. Les résultats révèlent que R. officinalis a un effet très important sur les individus de R. maidis car la mortalité, qui augmente en fonction du temps et de la concentration, a atteint 100% avec la 3ème dose après 05 jours seulement. Outre, les échantillons de Tébessa semblent plus efficaces que ceux des autres localités car ce taux a été enregistré après 03 jours seulement.</p> Wassima LAKHDARI, Nour El-Houda MEKHADMI, Abderrahmène DEHLIZ, Warda LEGSAIR, Randa MLIK, Wiam BENLAMOUDI, Fatma ACHEUK, Hamida HAMMI ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1458 Sun, 09 May 2021 00:00:00 +0000 THE SERUM BIOCHEMICAL PROFILE OF THE RABBIT OF THE ALGERIAN POPULATION IN THE SEMI-ARID REGIONS OF AURES (BATNA) AT DIFFERENT PHYSIOLOGICAL STAGES https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1460 <p>One hundred and twenty local Algerian female rabbits in first parity were used in this present study at the experiment farm of the University of Batna 1. The animals were divided into four equal groups with 30 replicates (empty female, pregnant female, pregnant-lactating female and lactating female only). Natural mating was used, the kits were weaned at 28 days. Four blood samples were collected on females at different physiological stages. The physiological status affected significantly (p &lt; 0.05) cumulative BCS, milk yield, litter size and litter weight of does at birthing. Total protein, albumin, globulin, uric acid and creatinine concentrations as well as T3 and progesterone levels were higher (p &lt; 0.05) in does of P-L group (5.70±1 g/dl, 2.98±0.07 g/dl, 1.88±0.06 g/dl, 34.9±3.4 mg/dl, 1.3±0.4 mg/dl, 44.3±0.93 ng/dl, 18.98±1.5ng/ml) respectively. The physiological status increased significantly (p &lt; 0.05) total lipids, triglycerides and total cholesterol in does of P, P-L and L groups compared with their concentrations in E group. The physiological status affected alanine aminotransferase (ALT), aspartate aminotransferase (AST) and Alkaline phosphatase activities in does during pregnancy and suckling period (5.65±0.1UI/L, 22±1.3UI/L vs 5.45 ±0.22, 20.35±4.3UI/L). Does of P, P-L, and L groups had higher (p &lt; 0.05) leptin levels. Insulin and glucose concentrations were increased in P and P-L groups compared to E and L groups.</p> Souad MOUMEN, Chahrazed BOUCHAREB, Hamida ADJROUD ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1460 Mon, 10 May 2021 00:00:00 +0000 EFFET D'UNE COMPLEMENTATION DES PATURAGES STEPPIQUES PAR DES REBUTS DE DATTES SUR LES PERFORMANCES PRODUCTIVES DES BREBIS OULED DJELLAL ET LA CROISSANCE DE LEURS AGNEAUX https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1461 <p>Il est connu que l’alimentation en période de steaming des femelles a un effet significatif sur les performances pondérales des agneaux à la naissance, c’est ainsi que l’effet d’une complémentation en rebuts de dattes de brebis OuledDjellal pâturant des zones steppiques en période de steaming, sur leurs variations pondérales et la croissance de leurs agneaux a été étudié. Ainsi, Cent (100) brebis multipares ont été synchronisées puis soumises à la reproduction et aléatoirement réparties en deux lots. L’alimentation était à base de fourrages d’une prairie et des chaumes d’orge durant la période estivale. Deux mois avant la mise bas, les femelles du lot expérimental ont été complémentées quotidiennement au retour du pâturage avec des rebuts de dattes (hachefghars) à raison de 400 g/animal/jour après une période d’adaptation de 15 jours. L’impact de cette complémentation a été mesuré par une mesure de la variation de l’état de chair des femelles (NEC), en plus du poids à la naissance et la croissance de leurs agneaux (Poids à J0, à J28, à J63 et à J90 de vie). L’étude statistique réalisée (SAS 2004) a révélé que les femelles complémentées ont vu leur état de chair s’améliorer de 0,18 point, contre une diminution de 0,20 point pour le lot témoin (P&lt;0,05). Cette situation s’est répercutée positivement sur les poids des agneaux puisque les poids de la naissance à J90 des agneaux issus des femelles complémentées ont été significativement supérieurs (P&lt;0,05) aux poids des agneaux témoins. L’alimentation à ce stade de vie étant exclusivement lactée, les rebuts de dattes contribueraient à l’amélioration de la production laitière des femelles complémentées. Ainsi, la complémentation des femelles en fin de gestation par les rebuts de dattes semble avoir un effet positif tant sur leurs états corporels que la croissance de leurs agneaux.</p> Abdelghafour ABAIDIA, Lamia MEBIROUK-BOUDECHICHE, Kahina CHAKER-HOUD ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1461 Mon, 10 May 2021 00:00:00 +0000 GESTION DE LA FERTILITE DES SOLS DANS LES OASIS DE LA REGION DE GHARDAÏA (SAHARA SEPTENTRIONAL D’ALGERIE) https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1462 <p>Sous les conditions d’aridité, la gestion rationnelle de la fertilité des sols et des ressources hydriques est cruciale pour la durabilité agroécologique des systèmes oasiens naturellement fragiles. Leur vulnérabilité est amplifiée par d'autres aspects (cultures diverses combinées, salinisation des sols, évapotranspiration excessive et divers parasites). L’objectif de cette étude est d’établir, à travers une enquête sur un échantillon de 58 exploitations, une analyse des pratiques des agriculteurs oasiens en matière de gestion de la fertilité de leurs sols. Une diversité de pratiques est mise en oeuvre par les agriculteurs, aussi bien conservatrices que non conservatrices de la fertilité du sol, en relation avec les ressources disponibles, les stratégies déployées et les marges d'amélioration. Une tendance positive est relevée chez les Oasiens pour valoriser la biomasse animale et végétale produite dans leurs exploitations et en même temps réduire leur dépendance aux engrais minéraux dont les prix sont devenus exorbitants et non adaptés aux caractéristiques physico-chimiques et biologiques de leurs sols.</p> B KHENE, F ARABA, R OTMANI ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1462 Sun, 16 May 2021 00:00:00 +0000 SOURCES ET ORIGINES DE LA POLLUTION DE L’EAU DU FLEUVE NIGER AU NIVEAU DE LA VILLE DE NIAMEY https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1463 <p>Le fleuve Niger, source principale d’approvisionnement en eau de la ville de Niamey, est menacé par des pollutions diverses et multiformes. L’objectifprincipal de cette étude est de mettre en évidence les différentes sources de pollution de l’eau du fleuve Niger en fonction de leur origine au niveau de la ville de Niamey. Des enquêtes de terrain, des mesures in situ de paramètres physico-chimiques et des débits des effluents à leurs exutoires débouchant au fleuve Niger ont été effectuées. Les sources de pollution de l'eau du fleuve Niger, au niveau de la ville de Niamey, sont issues des rejets des eaux usées de diverses origines essentiellement liées aux activités anthropiques comme les industries, les centres de santé et l’agro-alimentaire mais aussides ordures ménagères. En effet, les enquêtes ont montré que sur dix-neuf (19) établissements enquêtés, cinq (5) seulement disposent d’une station d’épuration fonctionnelle. La ville de Niamey rejette jusqu’à 13 540 m3j-1 d’eaux usées à travers trente-deux (32) points de rejets identifiés le long des rives du fleuve Niger. Au niveau de ces exutoires, les mesures in-situont montréque le pH varie de 5,1 à 10,2. La conductivité électrique (CE) varie de 220μScm-1 à 8 095μScm-1 ; les Totaux des Sels Dissouts (TDS) varient de 112ppm à 4 070ppm et le chlorure de sodium (NaCl)varie entre 0,45% et 15,9%. Ces valeurs de pH, CE, TDS et NaClsont supérieures aux valeurs limites des rejets fixées par le texte réglementaire normatif nigérien et celui de l’OMS. Au regard de ces résultats, les eaux usées doivent être traitées avant leur déversement dans le fleuve Niger.</p> M ADAMOU MARAFA, A TANKARI DAN BADJO, F ABDOU GADO ##submission.copyrightStatement## https://journals.univ-ouargla.dz/index.php/RBR/article/view/1463 Sun, 16 May 2021 00:00:00 +0000