Les logiciels libres : une forme marchande ou une pdf nouvelle hybridation organisationnelle

  • NEMMICHE Khadija The open-source software: market form or new organizational hybridation
  • BENDIABDELLAH Abdessalam Maitre de conférences en sciences de gestion C-U de Maghnia
Keywords: Open-Source, Insourcing, Outsourcing, Market

Abstract

Recourir au marché, à l’hiérarchie ou à l’externalisation, un sujet d’analyse largement débattu dans la littérature. Télécharger, acheter, internaliser ou même externaliser un logiciel se représente comme un dilemme organisationnel en formant un triplé analytique de la question de Sourcing. Cette substituabilité organisationnelle offre depuis plus d’une décennie une solution inter-commutable face aux nouveaux besoins applicatifs. Pour une nouvelle forme de logiciels appelée logiciel libre ou logiciel de source ouverte, la situation peut en quelque sorte être changée. Au lieu de recourir aux solutions marchandes habituellement choisies par les entreprises ou à internaliser un projet logiciel en se basant sur les services internes  ou même confier ce projet à un prestataire externe spécialisé ; avec les logiciels libres on peut constater une nouvelle hybridation organisationnelle entre marché et hiérarchie  qui ne revient ni aux relations strictement marchandes ni  aux relations de subordination volontaire ni même aux relations hybrides de coopération interentreprises. Il s’agit d’une nouvelle forme via laquelle l’entreprise télécharge un logiciel dont l’accès à son code source est rendu possible. Cette démarche permet de restructurer ses fonctionnalités selon les besoins propres de l’entreprise. Ce papier vise donc à s’interroger sur cette nouvelle ère applicative dans le cadre de la problématique de Sourcing reconnue depuis longtemps afin de positionner structurellement les relations entre celui qui expose un logiciel libre dans le monde virtuel et celui qui le modifie en tant qu’une partie interne appartenant à une entreprise.

Published
2019-09-22