Promising Acts in Daily Conversations: Indirect Speech Act Operation and Issues

  • Besma KEDRI

Résumé

— Pourquoi choisir les actes de langage dans le discours de tous les jours et dans les conversations quotidiennes ? En effet, plusieurs sont les linguistes et les pragmaticiens qui se sont penchés sur ce type de discours dans leurs recherches pour l’intérêt que représentent les éléments relatifs à la situation d’énonciation dans la communication langagière.Ces travaux qui s’inscrivent dans le cadre d’une linguistique de la parole ont été menés afin de répondre à des interrogations qui conçoivent le langage dans une perspective essentiellement interactionnelle, impliquant l’influence des locuteurs les uns sur les autres par le simple fait de « dire ».

Biographie de l'auteur

Besma KEDRI

Auteur correspondant, Doctorante-chercheuseenlinguistique française, Faculté des Lettres et des Sciences Humaines de Sousse, Université de Sousse (Tunisie)

Références

1 – AMBROISE, B. (2015). La philosophie du langage de J. L. Austin : ce que la parole fait. Philopsis. https://shs.hal.science/halshs-01246820
— (2010). Les effets de la parole, de la promesse au droit. Dissensus, 3.https://shs.hal.science/halshs-00446891
2 – AUSTIN J. (1970).Quand dire c’est faire. Seuil.
3 – AUCHLIN, A. (1981). « MAIS HEU, PIS BON, BEN ALORS VOILA, QUOI! Marqueurs de structuration de la conversation et complétude ». Les differents types de marqueurs et la détermination des fonctions des actes de langage en contexte [Actes du 1er Colloque de pragmatique de genève (16-18 MARS 1981 ; 1re partie)]. Cahiers de linguistique française 2 / 1981, pp. 141-159.https://clf.unige.ch/files/3614/4111/1926/09-Auschlin_nclf2.pdf
4 – AUCHLIN, A. ;ZENONE, A. (1980). «Conversations, actions, actes de langage : éléments d'un système d'analyse». Cahiers de linguistique française 1 / 1980 [Actes de langage et structure de la conversation], pp. 6-41.https://clf.unige.ch/files/1614/4111/1966/02-Auchlin_nclf1.pdf
5 – AUCHLIN, A. ;MOESCHLER, J. ;ZENONE, A. (1980). «llocution et interactivité : préliminaires à une analyse fonctionnelle des actes de langage en séquences ». Cahiers de linguistique française 1 / 1980 [Actes de langage et structure de la conversation], pp. 42-53.https://clf.unige.ch/files/7514/4111/1966/03-Auchlin_nclf1.pdf
6 – BERRENDONNER, A. ( 1981).Eléments de Pragmatique linguistique. Les éditions de Minuit
7 – BERRENDONNER, A. ;PARRET, H.(1990).L’interaction communicative.Berne :ÉditionsPeter Lang.
8 – CHARAUDEAU, P. (2004). Comment le langage se noue à l’action dans un modèle socio-communicationnel du discours. De l’action au pouvoir ? Cahiers de linguistique françaisen°26, Les modèles du discours face au concept d’action, Actes du 9ème colloque de Pragmatique de Genève et colloque Charles Bally, Université de Genève, Genève, pp. 151-175. http://www.patrick-charaudeau.com/Comment-le-langage-se-noue-a-l,90.html
— (2007).« Analyse du discours et communication. L’un dans l’autre ou l’autre dans l’un ? », Semen, 23. http://journals.openedition.org/semen/5081https://doi.org/10.4000/semen.5081
9 – CALLEBAUT, B. (1994). « La négation et les théories de l’illocutoire », Linx [En ligne], 5. http://journals.openedition.org/linx/1208; DOI :10.4000/linx.1208
10 – CARON, J. (1983). Les Régulations du discours : Psycholinguistique et pragmatique du langage [Chapitre VIII : Au-delà de l’énoncé : 2. Les règles de conversation, pp. 97-105]. Paris: Presses Universitaires de France, Collection : Psychologie d'aujourd'hui.
https://www-cairn-info.sndl1.arn.dz/load_pdf.php?ID_ARTICLE=PUF_CARON_1983_01_0097&download=1&from-feuilleteur=1
11 – DELBECQUE, N. (2006).Linguistique cognitive. Comprendre comment fonctionne le langage [Chapitre 7. Quand dire c'est faire : la pragmatique, pp. 191-223], Bruxelles : De Boeck-Duculot, coll. « Champs linguistiques ».https://www-cairn-info.sndl1.arn.dz/feuilleter.php?ID_ARTICLE=DBU_DELBE_2006_01_0191
12 – DUCROT, O. (1972).Dire et ne pas dire. Hermann.
—(1981).Les mots de Discours. Les éditions de Minuit.
13 – DUCROT, O. ;SCHAEFFER, J.-M. (1995). Nouveau Dictionnaire Encyclopédique des Sciences du Langage. Éditions du Seuil.
14 – GOFFMAN. E. (1974).Les rites d’interaction. Minuit, collection « Le sens commun ».
15 – GUILLEMEAU, E. (2010). Les échanges – La communcation: Communiquer avec ou sans échange? Étude d’une notion philosophique: Les échanges.http://www.pedagogie.ac-nantes.fr/servlet/com.univ.collaboratif.utils.LectureFichiergw?ID_FICHE=1272285457302&OBJET=9001&ID_FICHIER=1368215
16 – KERBRAT.-ORECCHIONI,C. (1986).L’implicite. Colin.
—(1990).Les interactions verbales, tome I.
—(2001).Les actes des langages dans le discours. Colin.
—(2005).Le Discours en interaction. Colin.
17 – LAVAL, V. (1997). La compréhension des promesses par les enfants de 3 à 9 ans. Enfance, n°4, pp. 483-500
18 – MOESCHLER, J. ; AUCHLIN, A. (2009).Introduction à la linguistique contemporaine, 3e édition, Colin.
19 – MAINGUENEAU, D. (1997).Pragmatique pour le discours littéraire. Dunod.
20 – NEVEU, F. (2000).Lexique de théories linguistiques. Colin.
21 – RECANATI, F., (1981).Les énoncés performatifs. Paris : Minuit.
22 – SARFATI, G.-E. ; LONGHI, J. (2012). Dictionnaire de pragmatique. Armand Colin.
23 – SEARLE, J., (1972).Les actes de langage. Hermann.
24 – XUEREB, A. ;CAELEN, J. (2005). Actes de langage et relations rhétoriques en dialogue homme-machine. Revue de l’Université de Moncton, 36(2), pp. 5-51. https://doi.org/10.7202/014498ar
Publiée
2023-09-13
Rubrique
Dossier thématique