DIVERSITE FLORISTIQUE DES GROUPEMENTS VEGETAUX SPONTANES DANS LA COMMUNE D’ABOMEY-CALAVI AU BENIN

  • G. H. F GBESSO Ecole d’Horticulture et d’Aménagement des Espaces Verts (EHAEV), Université Nationale d’Agriculture (UNA), 01 BP 526, Kétou, Benin,Laboratoire de Biogéographie et Expertise Environnementale (LABEE) ; Université d’Abomey-Calavi (UAC), BP 677 Abomey-Calavi, Bénin
  • J LOGBO Ecole d’Horticulture et d’Aménagement des Espaces Verts (EHAEV), Université Nationale d’Agriculture (UNA), 01 BP 526, Kétou, Benin.
  • O. T LOUGBEGNON Laboratoire de Recherche en Ecologie Animale et Zoogéographie (LaREZ), Université Nationale (UNA), 01 BP
  • B. TENTE Laboratoire de Biogéographie et Expertise Environnementale (LABEE) ; Université d’Abomey-Calavi (UAC), BP 677 Abomey-Calavi, Bénin
  • J.T.C CODJIA Laboratoire de Recherche en Ecologie Animale et Zoogéographie (LaREZ), Université Nationale (UNA), 01 BP
Keywords: diversité floristique, végétation spontanée, conservation, Abomey-Calavi, Benin

Abstract

La présente étude a pour objectif d’évaluer le potentiel floristique de la végétation spontanée en vue de sa gestion durable. Des inventaires floristiques ont été effectués au sein de 67 placeaux carrés de 900 m2 pour la strate arborescente et de 100 m2 pour la régénérescence. Les données floristiques collectées ont permis d’analyser et de caractériser la végétation au sein de 4 groupes discriminés. La classification hiérarchique est faite au moyen du logiciel PC-ORD. Ainsi, 356 espèces dénombrées ont été réparties en 84 familles. La famille des Poaceae (8,38%), est la plus abondante suivie des Fabaceae (7,51%). Par ailleurs, 04 groupements végétaux bien diversifiés (H entre 1,55 et 6.06 bits) avec une Equitabilité variant entre 0,33 et 0,7ont été discriminés. Pour l’ensemble des groupements les formes de vie les plus importances sont les thérophytes (28,47%) et les microphanérophytes (2,28%) tandis que les géophytes sont les moins représentés (1,36%). Les formations végétales interviennent de façon significative dans la distribution et la conservation des espèces dans le milieu d’étude. Alors une gestion rationnelle de ces ressources permettra leur conservation durable.

Published
2021-02-15