GESTION DE LA FERTILITE DES SOLS DANS LES OASIS DE LA REGION DE GHARDAÏA (SAHARA SEPTENTRIONAL D’ALGERIE)

  • B KHENE Laboratoire des mathématiques et sciences appliqués (LMSA). Université de Ghardaïa, Algérie. Laboratoire des bio ressources; Université Kasdi Merbah, Ouargla, Algérie Laboratoire des mathématiques et sciences appliqués (LMSA). Université de Ghardaïa, Algérie
  • F ARABA Laboratoire des mathématiques et sciences appliqués (LMSA). Université de Ghardaïa, Algérie. Laboratoire des bio ressources; Université Kasdi Merbah, Ouargla, Algérie Laboratoire des mathématiques et sciences appliqués (LMSA). Université de Ghardaïa, Algérie
  • R OTMANI Laboratoire des mathématiques et sciences appliqués (LMSA). Université de Ghardaïa, Algérie. Laboratoire des bio ressources; Université Kasdi Merbah, Ouargla, Algérie Laboratoire des mathématiques et sciences appliqués (LMSA). Université de Ghardaïa, Algérie
Keywords: fertilité des sols, système oasien, amendements, Algérie, pratiques paysannes

Abstract

Sous les conditions d’aridité, la gestion rationnelle de la fertilité des sols et des ressources hydriques est cruciale pour la durabilité agroécologique des systèmes oasiens naturellement fragiles. Leur vulnérabilité est amplifiée par d'autres aspects (cultures diverses combinées, salinisation des sols, évapotranspiration excessive et divers parasites). L’objectif de cette étude est d’établir, à travers une enquête sur un échantillon de 58 exploitations, une analyse des pratiques des agriculteurs oasiens en matière de gestion de la fertilité de leurs sols. Une diversité de pratiques est mise en oeuvre par les agriculteurs, aussi bien conservatrices que non conservatrices de la fertilité du sol, en relation avec les ressources disponibles, les stratégies déployées et les marges d'amélioration. Une tendance positive est relevée chez les Oasiens pour valoriser la biomasse animale et végétale produite dans leurs exploitations et en même temps réduire leur dépendance aux engrais minéraux dont les prix sont devenus exorbitants et non adaptés aux caractéristiques physico-chimiques et biologiques de leurs sols.

Published
2021-05-16