L’UTILISATION DES EXTRAITS AQUEUX DES RACINES DE QUELQUES PLANTES SUR LA MISE EN EVIDENCE DE LA FLORE POTENTIELLE DES PERIMETRES AGRICOLES ABANDONNES

  • Keltoum BEN BRAHM Laboratoire de bio ressources sahariennes, valorisation et préservation, Université Kasdi Merbah, Ouargla, Algerie
  • Amar EDDOUD Laboratoire de bio ressources sahariennes, valorisation et préservation, Université Kasdi Merbah, Ouargla, Algerie
Keywords: Extrait aqueux, richesse floristique, densité, périmètre Agricole abandonné.

Abstract

Cet étude porte sur la mise en évidence de la banque de graine du sol des pivots abandonnés de Hassi Ben Abdellah (Ouargla) par l’utilisation des extraits aqueux des plantes cultivées (Triticum durum et Hordeum sativum) et spontanées (Moltkiopsis ciliata et Oudneya africana). La mise en évidence de la flore potentielle de la banque de graine. À montré que la flore qui caractérise cette banque des graines est de 06 espèces végétales reparties sur 03 familles. L’estimation du potentiel de la banque de graines du sol a été faite par la méthode de mise en évidence par semis direct. La densité et la richesse varie d’un traitement a autre .on registré la plus forte densité et richesse au niveau du témoin respectivement 05 individus ,04 espèces. On note une certaine spécialisation pour Triticum durum qui a permi de faire ressortir que des poaceae (Bromus madritensis et Bromus rubens).alors que pour les espèces spontanées cas de Moltkiopsis ciliata on enregistré 02 familles botaniques Poaceae (Bromus madritensis) et Amaranthaceae (Chenopodium murale).

Published
2021-07-12