DURABILITE DES SYSTEMES PHOENICICOLE (CAS DE LA REGION DE OUARGLA)

  • Mohamed Azzedine IDDER Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie, Laboratoire de Recherche sur la Phoeniciculteur « Phoenix », Université KASDI Merbah- Ouargla, 30000 Ouargla, Algérie
  • IGHILI Hakima IDDER Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie, Laboratoire de Recherche sur la Phoeniciculteur « Phoenix », Université KASDI Merbah- Ouargla, 30000 Ouargla, Algérie
  • Mohamed Lakhdar DADAMOUSSA Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie, Laboratoire de Recherche sur la Phoeniciculteur « Phoenix », Université KASDI Merbah- Ouargla, 30000 Ouargla, Algérie
  • Mohamed El Hafed BELAROUSSI Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie, Laboratoire de Recherche sur la Phoeniciculteur « Phoenix », Université KASDI Merbah- Ouargla, 30000 Ouargla, Algérie
  • Abdelbasset BOUMADDA Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie, Laboratoire de Recherche sur la Phoeniciculteur « Phoenix », Université KASDI Merbah- Ouargla, 30000 Ouargla, Algérie
Keywords: Durabilité, système phoenicicole, socioéconomique, environnement, indicateurs

Abstract

La durabilité des systèmes phoenicicoles est un concept multidimensionnel et multicritère. Cette notion prend en compte des critères qui varient selon les chercheurs et les écoles. Certains mentionnent les dimensions socio-économiques et écologiques, d’autres rajoutent la dimension agrologique… Après plusieurs lectures, sur cette notion de durabilité, avec ses indicateurs, ses méthodes et ses diagnostics (IDEA, AHP…), et pour simplifier la tache, nous avons pris en compte les éléments suivants : le socio-économique, l’agronomique (technique) et l’environnemental pour apprécier la durabilité des trois systèmes phoenicicoles présents à Ouargla, à savoir ; bour, ksourien et actuel. Sur la base de plusieurs lectures, notamment les travaux d’enquêtes réalisés dans la région, nous avons jugé utile d’attribuer une notation aux critères retenus, selon leurs importances, afin de rendre cette durabilité visible. Les résultats préliminaires ont fait ressortir que le système bour est éteint, voire en voie d’extinction. Le système ksourien également en en nette régression sur tous les plans socioéconomique, agronomique et environnemental, malgré que plusieurs indicateurs confirment la durabilité de ce système. Ici, il s’agit donc de penser à une reconversion d’utilité publique. Quant au système actuel, certaines exploitations agricoles suivent une trajectoire de durabilité, alors qu’une grande majorité est dans l’échec. Si des interventions sont nécessaires à mener pour sauver dans les plus brefs délais, certains atouts liés étroitement à la notion de durabilité, le paramètre « pouvoir public » autrement dit politique doit impérativement faire partie des trois autres paramètres retenus.

Published
2021-07-14