DES SYSTEMES INGENIEUX MENACES DE DISPARITION : CAS DU SYSTEME GHOUT

  • Abdelbasset BOUMADDA Laboratoire de recherche sur la phoeniciculture ‘’Phoenix’’ Université Kasdi Merbah, Ouargla
  • Med Lakhdar DADAMOUSSA Laboratoire de recherche sur la phoeniciculture ‘’Phoenix’’ Université Kasdi Merbah, Ouargla
  • Med El Hafed BELAROUSSI Laboratoire de recherche sur la phoeniciculture ‘’Phoenix’’ Université Kasdi Merbah, Ouargla
  • Hakima IDDER IGHILI Laboratoire de recherche sur la phoeniciculture ‘’Phoenix’’ Université Kasdi Merbah, Ouargla
Keywords: Oasis, Ghout, remonté des eaux, nappe phréatique, Souf

Abstract

La vie de l’Oasis demeure singulière à plus d’un titre. Pour survivre dans un milieu hostile, les oasiens ont mis au point des techniques ingénieuses, adaptées aux conditions locales, mais également des formes sociales en adéquation étroite avec les premières. Depuis des millénaires, la gestion de l’eau propre à chaque Oasis a réussi à maintenir un équilibre entre des ressources hydriques rares et des besoins alimentaires croissants. L’intrusion du monde moderne dans l’Oasis par le biais des moyens technologiques, par la motorisation et l’industrialisation a provoqué des bouleversements importants. Le ‘’Ghout’’, ce cratère agraire demeure jusqu’ à nos jours en place et incarne une durabilité où le producteur local se caractérise par sa sagesse et sa parfaite connaissance du milieu dans lequel il vit. Les paysans locaux, ne pouvant faire venir l’eau à eux, ont décidé d’aller à elle via cet ingénieux système. Durant les dernières décennies, et contrairement à certaines régions sahariennes qui souffrent d’un manque d’eau, la région du Souf souffre d'un problème de remontée de la nappe phréatique qui s’est répercutée négativement sur l’état des ‘’Ghouts’’. La présente étude se veut établir un état des lieux à travers 2 zones de la grande région agroécologique (Souf), reposant sur les critères potentialités locales, situation et devenir du système ‘’Ghout’’ et stratégies des acteurs locaux pour lutter contre le phénomène de la remonté des eaux. Nos investigations de terrain révèlent que c’est sous l’effet conjugué de l’extension urbaine et du problème de remontée de la nappe phréatique que le système ‘’Ghout’’ est actuellement en phase agonisante.

Published
2021-07-14