ETUDE DE LA BIOÉCOLOGIE DU Tuta absoluta MEYRICK (LEPIDOPTERA, GELECHIIDAE) DANS LA REGION DE OUARGLA (SAHARA SEPTENTRIONAL, ALGERIE)

  • Rekia CHENNOUF Laboratoire de bio ressources sahariennes, valorisation et préservation, Université Kasdi Merbah, Ouargla, Algerie
  • Hayat SAGGOU Laboratoire de Phoeniciculteur Université Kasdi Merbah, Algérie
  • Omar GUEZOUL Laboratoire de bio ressources sahariennes, valorisation et préservation, Université Kasdi Merbah, Ouargla, Algerie
  • Karima BRAHMI Département de zoologie agricole et forestière, ENSA El Harrach
  • Bahia DOUMANDJI-MITICHE Département de zoologie agricole et forestière, ENSA El Harrach
Keywords: Tuta absoluta, Hassi Ben Abdallah, tomate, Ouargla, piège à phéromone

Abstract

L'étude du bio destructeur de la tomate Tuta absoluta (Meyrick) sous serre dans la région de Hassi Ben Abdallah (31° 59’ N. ; 5° 26’ E.) à Ouargla par les pièges à phéromones montre que la dynamique globale des populations de T.absoluta fait apparaître 5 générations successives en l’écart de six mois qui est le cycle de la culture de la tomate. On a dénombré un maximum d’individus de 765, 912 et 245 respectivement dans les trois serres étudiées à l'I.T.D.A.S. Le cycle biologique de T. absoluta sur les plants des tomates (T : 34°C, H% : 50 - 60%) dure 23,85 jours : oeuf (6 j), L1 (3,25j), L2 (2,7 j), L3 (2,15j), L4 (1j) et la chrysalide 8,75jours. Ce ravageur a engendré des pertes allant jusqu’à 100% au niveau des feuilles et fruits de tomate des deux variétés Zahra et Nedjma au mois de février. L’infestation sur Nedjma est plus importante que sur Zahra.

Published
2021-07-18