ETUDE DES CROUTES BIOLOGIQUES DE QUELQUES SOLS GYPSEUX ET SALINS DU MILIEU SAHARIEN: CAS DE LA CUVETTE DE OUARGLA (SAHARA SEPTENTRIONAL EST ALGERIEN)

  • BAZZINE Meriem Laboratoire d’exploitation et de valorisation des ressources naturelles en zones arides Université de Ouargla, 30000 Ouargla, Algérie
  • HAMDI-AISSA Belhadj Laboratoire d’exploitation et de valorisation des ressources naturelles en zones arides Université de Ouargla, 30000 Ouargla, Algérie
Keywords: Croûtes biologiques, sols gypseux et salins, micro-organismes, climat saharien, cuvette de Ouargla

Abstract

Ce travail est une contribution à l’étude quantitative et qualitative des micro-organismes qui vivent dans les croûtes gypseuses en surface de quelques sols gypseux et salins; en milieu saharien (cuvette de Ouargla). Les sols étudiés sont caractérisés par une texture sableuse et limono- sableuse, un faible taux d’humidité; une salinité relativement élevée. Ils renferment des teneurs variables en gypse. Les sols des stations d’études ont une teneur faible en matière organique et en azote total. Le couvert végétal est clairsemé et parfois totalement absent. Malgré les conditions de survie, les analyses microbiologiques effectuées montrent la présence d’une microflore diversifiée et adaptée aux conditions du milieu saharien. La biomasse microbienne varie considérablement d’un sol à un autre. Elle atteint sa valeur maximale dans le sol de la palmeraie (S5), tandis que la valeur minimale est enregistrée dans le sol de la Sebkha sans végétation (S4SV). Cette variation émane du couvert végétal et du type de sol. Le dénombrement des germes montre que les bactéries sont les micro-organismes les plus abondants dans tous les sols étudiés. Elles sont suivies par les actinomycètes, ensuite les champignons. Les algues sont les moins abondantes. Le nombre de micro-organismes varient considérablement d’un sol à un autre. Le maximum est enregistré dans les sols des palmeraies S5 et S4V (sebkha à végétation) où les conditions du milieu sont les plus favorables pour le développement des micro-organismes telluriques. Les espèces fongiques identifiées, sont Aspergillus sp, Penicillium sp, Alternaria sp, et Trichoderma sp. Les croûtes biologiques dans la cuvette de Ouargla sont peu développées à cause des conditions climatiques (pluies rares), des facteurs biologiques (rareté ou absence du couvert végétal).

ETUDE DES CROUTES BIOLOGIQUES DE QUELQUES SOLS  GYPSEUX ET SALINS DU MILIEU SAHARIEN:   CAS DE LA CUVETTE DE OUARGLA   (SAHARA SEPTENTRIONAL EST ALGERIEN)
Published
2018-10-02