ESPACES VERTS, PHYTOREMEDIATION ET BIOSURVEILLANCE DE LA POLLUTION ATMOSPHERIQUE EN ALGERIE

  • GHERIB Abdelfattah Division Biotechnologies et Environnement
  • BOUFENDI Moufida Division Biotechnologies et santé Centre de Recherche en Biotechnologies C.R.Bt, Constantine, Algérie
  • TEMIME Asma Division Biotechnologies et santé Centre de Recherche en Biotechnologies C.R.Bt, Constantine, Algérie
Keywords: Espaces verts, phytoremédiation, biosurveillance, pollution atmosphérique,, Algérie

Abstract

L’objectif du présent travail est le recueil des données statistiques et scientifiques sur les espaces verts et les applications de la phytoremédiation ainsi que la biosurveillance de la pollution atmosphérique en Algérie, suite aux données fournies par le Ministère de l’Environnement (MATE), les Directions de l’Environnement des Wilayas (DEW) et le Centre National de Développement des Ressources Biologiques (CNDRB). Les résultats obtenus montrent que le ratio national de la superficie des espaces verts estimé à 0.7m2/hab., est très faible et inférieur à la norme internationale fixée à 10 m2/hab., en plus, 47.52% des espaces verts sont à l’état moyen à dégradé. Concernant la typologie des espaces verts, il est recensé 48% parcs urbains et périurbains, 19% alignements routiers, 2% forêts urbains, etc. Les espèces dominantes sont Acacia 14%, Palmier 11%, Eucalyptus 10%, Laurier 9%, etc.. En général, les plantes qui constituent les espaces verts restent tributaires de l’aspect esthétique; ornemental; loisirs, et qui ne répond pas aux caractéristiques écologiques de chaque région et aux besoins de dépollution de l’environnement

ESPACES VERTS, PHYTOREMEDIATION ET BIOSURVEILLANCE DE LA POLLUTION ATMOSPHERIQUE EN ALGERIE
Published
2018-11-11