PLACE DE LA VARIETE LOCALE DE BLE DUR (Triticum durum L. VAR MOHAMED BEN BACHIR) PARMI LES VARIETES PHARES ET LA NOUVELLE OBTENTION ‘BOUTALEB’ DANS LA REGION SEMI-ARIDE DE SETIF EN ALGERIE

  • Leïla HADDAD Département des Sciences Agronomiques, Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie Université Chadli Bendjedid, El Tarf 36000, Algérie, Laboratoire de valorisation des ressources biologiques et naturelles Université Ferhat Abbas Sétif-1, Sétif, 19000, Algérie
  • Manel SALMI Laboratoire de valorisation des ressources biologiques et naturelles Université Ferhat Abbas Sétif-1, Sétif, 19000, Algérie, Département d’Ecologie et Environnement, Université Batna-2, 05000, Algérie
  • Amar BENMAHAMMED Département de Biologie et d’Ecologie Végétale, Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie, Université Ferhat Abbas Sétif-1, Sétif 19000, Algérie, Laboratoire de valorisation des ressources biologiques et naturelles Université Ferhat Abbas Sétif-1, Sétif, 19000, Algérie
  • Hammena BOUZERZOUR Département de Biologie et d’Ecologie Végétale, Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie, Université Ferhat Abbas Sétif-1, Sétif 19000, Algérie, Laboratoire de valorisation des ressources biologiques et naturelles Université Ferhat Abbas Sétif-1, Sétif, 19000, Algérie
Keywords: Triticum durum, Mohamed Ben Bachir, variété locale, tolérance, stabilité

Abstract

La variété locale algérienne de blé dur Mohamed Ben Bachir (MBB) est une variété très ancienne mais elle reste encore très utilisée surtout dans la région semi-aride de Sétif. La reconsidérer par son étude constitue un moyen stratégique pour mieux la connaitre et en tirer profit de ses avantages et inconvénients. Pour ce faire, les données de trois campagnes agricoles, obtenues au niveau du site expérimental de l’ITGC de Sétif, ont servi pour réaliser cette étude comparative des caractères agro-phéno-morphologiques entre MBB d’une part et Waha, Vitron, Gta dur, Bousselam et Setifis variétés phares ainsi que la nouvelle obtention, la variété Boutaleb, d’autre part, dans la région semi-aride de Sétif. Les résultats ont abouti au fait que MBB se démarque par une hauteur moyenne importante par rapport aux autres variétés avec un peu plus de 95 cm et 132 cm au cours de la campagne agricole favorable 2012/2013. Par contre elle enregistre les plus faibles valeurs pour le poids des épis (PE), le nombre d’épis/m2 (NGM2), le poids de mille grains et le rendement en grain. Malgré sa faible performance productive pour les trois campagnes, vu sa corrélation négative avec le PE et le NGM2, caractères liés directement au rendement, elle est plus stable que les autres variétés. Mais il se trouve que la variété Waha est autant sinon plus stable que MBB en plus d’une performance relativement élevée. Avec une hauteur moyenne la variété Boutaleb, et contrairement à MBB, arrive à s’associer avec le PE caractère lié au rendement en grain. La variété Setifis est également avantageuse dans ce milieu puisque productive et offre moins de risque de réduction de la production par rapport à MBB dans les milieux défavorables contrairement aux variétés Vitron, Gta dur et Bousselam qu’il faut prendre avec précaution. MBB s’avère un bon repère pour les obtentions nouvelles et relativement anciennes puisqu’une variété originaire du pays et donc plus adaptée à ses conditions, notamment climatique, et qu’il serait intéressant d’exploitée dans la sélection vu ses potentialités pour la tolérance et la stabilité.

Published
2021-09-12