ECOLOGIE ET DIVERSITÉ DE LA COMMUNAUTÉ D'ODONATES DANS QUELQUES HABITATS DU SAHARA NORD-ALGÉRIEN

  • Raouf KORICHI Laboratoire Protection des écosysèmes en zones arides et sei-arides Faculté des sciences de la nature et de la vie. Université Kasdi Merbah, Ouargla 30000, Algérie
  • Afifa ALMI Laboratoire Bioresources, Faculté des sciences de la nature et de la vie Université Kasdi Merbah, Ouargla 30000/Algérie
  • Zahra HAMMADI Laboratoire Protection des écosysèmes en zones arides et sei-arides Faculté des sciences de la nature et de la vie. Université Kasdi Merbah, Ouargla 30000, Algérie
  • Ahlem ZEHANI Laboratoire Protection des écosysèmes en zones arides et sei-arides Faculté des sciences de la nature et de la vie. Université Kasdi Merbah, Ouargla 30000, Algérie
  • Hala ZINAT Laboratoire Protection des écosysèmes en zones arides et sei-arides Faculté des sciences de la nature et de la vie. Université Kasdi Merbah, Ouargla 30000, Algérie
  • Abdelhakim BOUZID Laboratoire de Conservation des Zones Humides, Université de Guelma, Algérie
Keywords: palmeraie, zone humide, drain, odonate, Sahara, algérie

Abstract

La diversité des odonates est examinée dans la région nord-est du Sahara algérien en échantillonnant 12 sites potentiels (un chott, 7 palmeraies et 4 lacs) sur un transect de 470 Km. Cette région du bas-Sahara est dotée des plus importantes oasis et de plusieurs zones humides, une géomprphologie dotée d'une pente sud-nord impliquant un réseau de drainage et un gradient d'altitude. Une absence d'études actualisées dans cette région incite à réaliser un inventaire spécifique et une analyse écologique du peuplement d'odonates sur une période de 22 mois répartis entre 2012 et 2020 pour déterminer les variables et les échelles qui maintiennent ce peuplement. L'odonatofaune recencée correspond à 21 espèces réparties en 7 Zygoptères et 14 Anisoptères (52,4% Libellulidea; 33,3% Coenagrionidae et 14,3% Aechnidae). La fréquence d'occurrence indique que la classe accidentelle représente 66,7% du peuplement. Les espèces accessories correspondent à 23,8% alors que 4,7% sont respectivement omniprésents et constants. Dans les sites à altitude faible (-100 m), l'indice de diversité Shannon-Weaver affiche sa valeur la plus élévée (2,70 bits). La valeur la plus faible (H'=1,35 bits) est remarquée en altitude supérieure à 300 m. La migration printannière de Anax ephipigger est observéee à Ouargla(sud-est de l'Algérie) en direction du nord. Le printemps et l'été sont les plus riches en espèces soit 20 et 15 espèces respectivement. Le statut de reproduction indique que pour la plupart des espèces sont autochtones dont la reproduction est probable à certaine (Crocothemis erythraea) dans les drains en palmeraies. Le statut IUCN révèle que 2 espèces sont en danger (Coenagrion mercuriale et Acisoma panorpoides ascalaphoides). L’espèce Enallagma deserti est endémique au Maghreb.

Published
2021-12-06