RECHERCHE IN SILICO DES GENES ET DES PROTEINES ENCODEES POUR LA TOLERANCE AU STRESS SALIN CHEZ LA LEGUMINEUSE Vicia faba L.

  • Adel Amar AMOURI Plant Physiology laboratory, Biology Department, University of Oran 1, Algeria
  • Moulay BELKHODJA Plant Physiology laboratory, Biology Department, University of Oran 1, Algeria
Keywords: Vicia faba L, stress salin, gènes, protéines, in silico, plantes modèles

Abstract

Les stress abiotiques affectent la productivité végétale et le rendement agricole, en particulier les
légumineuses. L’identification des gènes et des protéines de tolérance au stress s’avère importante
pour l’amélioration de la tolérance de ces plantes. En plus de l’approche in vitro et in vivo,
l’approche in silico, en utilisant les outils bioinformatiques, représente une démarche prédictive et
complémentaire par rapport aux autres approches. Dans cette étude, des protéines et des gènes de
tolérance au stress salin ont été identifiés in silico chez Vicia faba L., en utilisant les bases de
données moléculaires (NCBI, EMBL-EBI et UniProt) et l’outil Blast. L’analyse a permis
d’identifier les protéines de stress et leurs gènes codants en recherchant des similarités de
fonction chez des espèces modèles Arabidopsis thaliana (L.) Heynh et Medicago truncatula
Gaertner. Les résultats ont montré des similitudes de séquences assez significatives (E-value = 0)
et un score assez élevé (fort pourcentage d’identité). On cite par exemple, les protéines: «Abscisic
acid activated protein kinase», «Serine/ threonine protein kinase; SRK2I» et «Serine/ threonine
protein kinase SRK2E» pour le stress salin.

Published
2022-01-25