Problèmes de la lutte chimique au Sahara algérien: cas des acridicides

  • Mohamed Didi OULD EL HADJ Laboratoire Protection des Ecosystèmes en zones Arides et Semi-Arides Université Kasdi Merbah-Ouargla, BP 511 Ouargla 30000 Algérie)
  • Nawel BOUZIANE Laboratoire Protection des Ecosystèmes en zones Arides et Semi-Arides Université Kasdi Merbah-Ouargla, BP 511 Ouargla 30000 Algérie)
  • Abdi MINAMI Laboratoire Protection des Ecosystèmes en zones Arides et Semi-Arides Université Kasdi Merbah-Ouargla, BP 511 Ouargla 30000 Algérie)
  • Aminata OULD EL HADJ-KHELIL Laboratoire Protection des Ecosystèmes en zones Arides et Semi-Arides Université Kasdi Merbah-Ouargla, BP 511 Ouargla 30000 Algérie)
Keywords: Sahara, palmier, acridien, acridicide, eau souterraine, lutte chimique

Abstract

Au Sahara Schistocerca gregaria (Forskal 1775), pose d’énormes problèmes économiques et jusqu’ici il n’a été possible de le combattre efficacement que par des pulvérisations intenses de substances chimiques. Le Sahara algérien a été très souvent le théâtre de cette lutte, au cours d’invasion acridienne ou durant la lutte préventive. Les applications répétées anarchiques et à grande échelle dans les oasis au cours d’une invasion acridienne massive, soulèvent des inquiétudes et à laisser apparaître leurs effets sur l’environnement saharien et la santé. L’effet des acridicides organophosphorés, organochloré, les carbamates ou les pyréthrénoïdes de synthèse sur les vertébrés et les invertébrés est nettement perceptible au cours d’une lutte chimique en palmeraie, biotope marqué par l’activité de l’homme. Des effets négatifs après une campagne de lutte, sont notés sur toutes les catégories d’organismes non visés y compris des familles comprenant la faune utile naturelle du palmier dattier. Il a été constaté sur terrain l’action phytotoxique de certaines classes d’insecticides sur la physiologie du palmier, perceptible sur la qualité morphologique de la datte qui prend un aspect crénelé. De plus les dattes fixent fortement ces produits dangereux pour la consommation humaine. Les zones d’épandage de ces produits se caractérisent par des sols sablonneux. Dans ces solum vu les pores d’un trop grand diamètre, les eaux de ruissellement polluées par les acridicides ne sont pas retenues dans les couches superficielles mais s’infiltrent et gagnent les couches profondes. La composition des eaux profondes dépend de la qualité physico-chimique de ces eaux; une telle qualité que l’on retrouve dans la nappe.

Published
2018-09-19