QUALITÉ DES EAUX SOUTERRAINES DANS L’ATLAS SAHARIEN CAS DU BASSIN NÉOGÈNE D’EL-OUTAYA (SUD ALGÉRIEN)

  • BRINIS Nafaa Département des sciences de la terre, faculté des sciences Université Hadj Lakhdar, 05000 Batna, Algérie
  • BOUDOUKHA Abderrahmane Institut d’hydraulique du génie-civil et d’architecture Université Hadj Lakhdar, 05000 Batna, Algérie

Abstract

.- La plaine d'El-Outaya se trouve dans une zone aride dans l’Atlas saharien au Sud algérien. Ses eaux souterraines sont caractérisées par une salinité assez élevée ainsi qu'une grande variabilité dans l’espace aquifère. Cette plaine est le résultat d’un remplissage néogène caractérisé par des formations évaporitiques. Le Trias avec son diapir de sel reste un élément très important dans la région par sa composition lithologique et ses contacts anormaux avec les autres formations. L’évaporation dans la région, est très intense et consomme la majorité des précipitations. L’hétérogénéité de l’aquifère néogène est due à la présence d’argile dans des proportions variables. La combinaison entre les outils, géologique, géophysique, statistique et chimique dans l’étude du chimisme des eaux souterraines permet de déterminer l’origine de la minéralisation et son évolution dans l’espace. Les résultats d’analyses effectuées indiquent la présence en fortes concentrations des éléments tels que Cl-, SO42-, Na+ et Mg2.

QUALITÉ DES EAUX SOUTERRAINES DANS L’ATLAS SAHARIEN CAS DU BASSIN NÉOGÈNE D’EL-OUTAYA (SUD ALGÉRIEN)
Published
2018-09-30