IMPACT DE L’ETAT HYDRIQUE DU SOL SUR LE COMPORTEMENT ECOPHYSIOLOGIQUE D’UNE OLIVERAIE ADULTE AMENAGEE EN MESKAT (SAHEL TUNISIEN)

  • BEN SALEM Asma Département du Génie des Systèmes Horticoles et du Milieu Naturel,Université de Sousse Institut Supérieur Agronomique de Chott Mariem, 4042 Chott Mariem, Tunisie
  • MAJDOUB Rajouene Département du Génie des Systèmes Horticoles et du Milieu Naturel,Université de Sousse Institut Supérieur Agronomique de Chott Mariem, 4042 Chott Mariem, Tunisie
  • M’SADAK Youssef Département du Génie des Systèmes Horticoles et du Milieu Naturel,Université de Sousse Institut Supérieur Agronomique de Chott Mariem, 4042 Chott Mariem, Tunisie
  • BOUJNAH Dalenda Institution de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur Agricoles, Institut de l’Olivier, 3000 Sfax, Tunisie
Keywords: Système Meskat, état hydrique du sol, écophysiologie, olivier, Tunisie littorale

Abstract

Le système Meskat est la technique la plus adoptée depuis l’antiquité pour l’irrigation de la culture de l’olivier, spéculation la plus répandue dans le Sahel Tunisien. L’évaluation du comportement écophysiologique des oliviers plantés dans les mankâas selon l’état hydrique du sol a été effectuée à travers le suivi des paramètres écophysiologiques suivants: la conductance stomatique, le contenu relatif en eau au niveau des feuilles et le potentiel hydrique foliaire. Le dispositif expérimental retenu dans la région de Kroussia (gouvernorat de Sousse), est formé de trois bandes. Chacune est constituée de quatre casiers. Chaque casier est occupé par deux oliviers de variété «chemlali». L’état hydrique du sol a été apprécié par la mesure del’humidité du sol.Les résultats obtenus ont montré l’impact positif du système Meskat sur l’ensemble des indicateurs considérés. La conductance stomatique a augmenté, selon le gradient hydrique, de 50%. Une variation hautement significative a été relevée lors du suivi du potentiel hydrique foliaire également selon l’état hydrique des mankâas se traduisant par un accroissement de 30% pour une élévation de 8% pour l’humidité du sol. L’effet de la teneur en eau des mankâas sur l’écophysiologie de l’olivier a été également constaté par une amélioration de 45% du contenu relatif en eau. La contrainte hydrique du sol au niveau des casiers éloignés de l’impluvium a engendré une baisse remarquable au niveau des différents paramètres écophysiologiques étudiés.

IMPACT DE L’ETAT HYDRIQUE DU SOL SUR LE COMPORTEMENT ECOPHYSIOLOGIQUE D’UNE OLIVERAIE ADULTE AMENAGEE EN MESKAT (SAHEL TUNISIEN)
Published
2018-10-02